C’était jour de fête à l’usine Porsche de Zuffenhausen, en Allemagne, le 11 mai, alors que la millionième 911, fleuron de la marque, quittait la chaîne d’assemblage 54 ans après le premier exemplaire d’une longue lignée de modèles.

Assemblée dans la même usine où toutes les 911 on vu le jour depuis 1963, cette Carrera S a reçu une peinture « vert Irlande » d’antan. Le constructeur précise qu’elle ne sera pas vendue. Avant d’enrichir la collection du musée de la marque, elle fera une tournée mondiale qui l’amènera d’abord dans les Highlands d’Écosse, puis au circuit du Nürburgring avant d’aboutir aux États-Unis, en Chine et dans quelques autres pays.

Wolfgang Porsche, le président du comité de direction de Porsche AG, était présent lors de la cérémonie organisée à Zuffenhausen pour souligner cette importante étape de l’histoire de la marque.

Impliqué dans le développement de 911 dès ses débuts, il a dit : « Je me souviens de cette balade en 911 que mon père et moi avons faite sur la route Grossglockner dans les Alpes autrichiennes, il y a 54 ans. La sensation était la même qu’en conduisant une 911 aujourd’hui. C’est parce que nous avons su préserver ces attributs importants qui distinguent notre marque depuis les premières Porsche 356/1 de 1948 ».

Rares sont les constructeurs qui peuvent se targuer d’offrir un modèle ayant le pedigree et la longévité de la 911. Un modèle qui bénéficie d’un niveau de loyauté peu commun dans le marché, puisque au-delà de 70 % de toutes les 911 fabriquées à ce jour sont toujours sur la route !

Le constructeur déploie d’ailleurs beaucoup d’efforts pour exposer la notoriété de ce modèle en mettant en valeur ses nombreux succès en compétition. Après tout, plus de la moitié des quelque 30 000 victoires remportées par Porsche aux quatre coins du monde sont attribuables à la 911.

La 911 a été dévoilée en septembre 1963 au Salon de l’auto de Francfort. À l’époque, elle était appelée « 901 ».

Ferry Porsche, père de Wolfgang, la décrivait ainsi : « La 911 est la seule voiture au volant de laquelle on peut rentrer d’un safari en Afrique pour aller au Mans, puis se rendre au théâtre ou évoluer sur l’asphalte new-yorkais. »

Fait à noter, la millionième automobile produite par Porsche, en juillet 1996, était aussi une 911 destinée à la police allemande. Ferry Porsche l’avait présentée à la presse.