Porsche Taycan. Voilà l’appellation choisie par le constructeur allemand pour désigner la berline électrique de haute performance qui sera en vente en 2020. Il en a fait l’annonce aujourd’hui au Musée Porsche à Stuttgart, à l’occasion du lancement des célébrations marquant les 70 ans de son existence.

Ce nom, qui se prononcerait « thai-canne », désignera donc la voiture que préfigure le concept Porsche Mission E dévoilé au Salon de l’auto de Francfort, en septembre 2015.

Pour cette future nouveauté, Porsche a de nouveau opté pour une appellation animale, comme il l’avait fait pour la Cayman (inspiré de caiman, caïman en anglais) et le Macan (tigre en javanais).
.

Selon le constructeur, l’appellation choisie pour sa berline électrique évoque un jeune cheval vif, sans toutefois donner plus de détail, ni la langue d’origine ! Ce nom ayant été qualifié « d’oriental » par Oliver Blume, le président du directoire de Porsche AG lors de l’événement d’aujourd’hui, il serait alors plausible de l’associer à un étalon du même nom provenant du haras Erdölek d’Izmir, en Turquie.

Cette association équine nébuleuse nous ramène naturellement au symbole de la marque qui, à l’instar de celui de Ferrari, arbore un cheval cabré. Cet étalon noir sur fond doré surmonté du nom Stuttgart se trouve dans une pastille posée au centre des armoiries du Land (ou État) de Baden-Württemberg, dont Stuttgart est justement la capitale.

Lors de l’annonce, le constructeur a été plus clair sur l’avenir de son bolide à quatre portes. Comme la Mission E, la Porsche Taycan sera munie de deux moteurs synchrones à aimants permanents (Permanent magnet synchronous motors ou PMSM en anglais). Ils seront similaires à ceux de la Porsche 919 Hybride qui avait remporté les 24 Heures du Mans, en 2015.

Selon le constructeur, ces moteurs développeront une puissance nette de 600 chevaux permettant à la Porsche Taycan d’atteindre 100 km/h en moins de 3,5 secondes et 200 km/h en moins de 12 secondes.

L’autonomie de cette berline devrait dépasser 500 km, selon les calculs du Nouveau cycle européen de conduite.

En outre, un système de recharge à 800 volts appelé Porsche Turbo Charging devrait permettre de recharger la batterie de cette voiture à 80 % en 15 minutes environ.

«À la fois sportive et performante, capable de parcourir de longues distances, notre nouvelle voiture de sport électrique est un véritable symbole de liberté», a dit Oliver Blume en dévoilant son nom.

La Porsche Taycan s’insère dans une stratégie visant à électrifier la gamme Porsche. Le constructeur s’est engagé à investir près de 10 milliards de dollars d’ici 2022 dans un processus d’électrification qui donnera naissance à des dérivés de la Mission E (la Taycan, entre autres), mais aussi à l’hybridation et l’électrification des modèles actuels.

Rappelons, enfin, que l’annonce du nom de ce nouveau modèle coïncide avec un événement marquant de l’histoire de la marque. Le 8 juin 1948, Ferdinand Porsche recevait les enregistrements de la première automobile qui a porté son nom: la 356 Roadster, une petite décapotable également surnommée «No.1».