C’est la fin pour la plus petite des automobiles de luxe de General Motors. En 2019, la Cadillac ATS sera retirée du catalogue de la marque au Canada. Cette information nous a été confirmée par la direction des Communications de General Motors du Canada cette semaine.

« La production de la berline ATS sera interrompue pour apporter des changements à l’usine où elle est assemblée afin d’y produire une nouvelle génération d’automobiles Cadillac », nous a appris Natalie Nankil, porte-parole de GM Canada, qui faisait référence à l’usine Lansing Grand River située à Lansing, au Michigan.

En outre, Mme Nankil nous apprend que le coupé ATS restera en production, mais uniquement pour le marché des États-Unis en raison des « tendances commerciales » qui distinguent nos deux pays.

HeapMedia485374

Cette annonce ne signale toutefois pas la disparition complète des automobiles de marque Cadillac. Au contraire, « le futur porte-folio de la marque comprendra trois berlines (lire : automobiles) visant autant de créneaux distincts, des modèles qui seront clairement différenciés par leurs prix et leurs dimensions », précise Mme Nankil.

Parmi celles-ci, la Cadillac CT6 restera le porte-étendard de la marque. Cette berline de prestige a fait ses débuts sur le marché canadien en avril 2016.

Cette annonce rappelle la décision récente de Ford visant à réduire drastiquement sa gamme d’automobiles en Amérique du Nord.

Dans un avenir rapproché (selon un calendrier que le constructeur de Dearborn s’est gardé de préciser), la gamme Ford ne comptera plus qu’une seule automobile au Canada : la Mustang. Par contre, nos voisins étatsuniens auront droit aussi à la Focus Active, une nouvelle variante de cette populaire voiture compacte.

La gamme d’automobiles Chevrolet sera également resserrée un peu. Une victime de cette stratégie sera la Chevrolet Sonic, dont la commercialisation prendra fin au courant de l’été.

HeapMedia437085

Le scénario annoncé pour Cadillac sera donc différent de celui de Ford, le constructeur promettant trois nouvelles berlines pour bientôt. Des sources indépendantes évoquent d’ailleurs l’apparition, dès 2019, d’un nouveau modèle de taille compacte appelé CT3 ou CT4. Cette automobile prendrait vraisemblablement la succession de l’ATS.

De plus, selon ces rumeurs, la berline de taille moyenne Cadillac CTS serait remplacée par un nouveau modèle baptisé CT5, en 2020.

Cela dit, le scénario annoncé par GM, selon lequel Cadillac n’offrirait bientôt que trois gammes de berlines, suggère la disparition prochaine de la XTS, un modèle de grand format assemblé à l’usine d’Oshawa, en Ontario.

HeapMedia483698

Pour répondre aux attentes actuelles de la clientèle, les stratèges de GM veulent avant tout étoffer la gamme d’utilitaires de Cadillac. Ils misent d’ailleurs largement sur l’arrivée du nouvel XT4 (photo ci-dessus) cet automne, qui sera le premier modèle compact du genre.

Par ailleurs, un utilitaire à 7 places de taille moyenne, qui pourrait être appelé XT6, fera ses débuts en 2019 pour occuper un créneau intercalé entre le Cadillac Escalade et le Cadillac XT5 (qui sera également remis au goût du jour l’an prochain).

D’autres rumeurs circulent, enfin, au sujet de deux utilitaires de petit format appelés XT2 et XT3, qui seraient également en gestation.

Lancée en octobre 2012 au Canada, l’ATS visait les acheteurs de BMW Série 3, de Mercedes-Benz Classe C et d’Audi A4, le trio allemand qui domine le créneau des voitures de luxe compactes.

Elle a succédé à la Cadillac BLS (2005-2010), un clone de la Saab 9-3 développé pour l’Europe, le Mexique, le Moyen-Orient et certains marchés asiatiques, mais aussi à la berline Cimarron (1982-1988), qu’on voit ci-dessous. Première Cadillac compacte vendue en Amérique du Nord, cette voiture n’était en fait qu’une Chevrolet Cavalier maquillée…

HeapMedia485379