C’est finalement confirmé ! Buick aura sa propre berline compacte hybride rechargeable. Baptisée Velite 5, cette voiture sera une jumelle de la Chevrolet Volt, mais elle sera vendue uniquement en Chine.

General Motors a fait cette annonce par voie de communiqué le 24 mars dernier depuis sa filiale chinoise de Shanghai.

Dans ce communiqué, le constructeur annonce que la Velite 5 sera dévoilée « sous peu », sans toutefois préciser où et quand. On ignore aussi quand débutera sa commercialisation.

En clonant ainsi la Volt, General Motors met en pratique une fois encore sa stratégie de prédilection : le multimarquage (ce que les anglophones surnomment badge engineering).

Cette décision va de soi pour un pays où la marque Buick est nettement plus populaire que Chevrolet. À l’échelle mondiale, la Chine est devenue le marché le plus important de cette marque. En 2016, le constructeur étatsunien a vendu 1,18 million de Buick dans ce pays, soit 19 % de plus que l’année précédente, alors que les ventes de Chevrolet y ont plafonné à 525 273 unités.

À titre de comparaison, aux États-Unis durant la même période, GM a vendu moins de 230 000 Buick et un peu plus de 2 millions de Chevrolet.

La Velite 5 ressemblera donc beaucoup à la Volt. Les premières photos de paparazzi montrant cette future Buick hybride diffusées dans la presse spécialisée depuis septembre dernier le confirment, tout autant celles du site Internet chinois Autohome.com.cn que celles du site russe Kvedomosti.com.

Le constructeur est resté avare aussi d’informations techniques. On sait seulement que la Velite 5 partagera le 4-cylindres Ecotec de 1,5 L à injection directe de la Volt et que son autonomie en mode électrique pur sera de 100 km, un chiffre proche des 80 km promis par GM Canada.

En novembre dernier, GM avait présenté une voiture-concept appelée Velite au Salon de Guangzhou, en Chine. Cette voiture d’allure futuriste avait un groupe motopropulseur mixte du genre de la Volt et préfigurait donc la Velite 5.

Rappelons que GM a utilisé le nom Velite pour désigner une autre voiture-concept portant l’écusson Buick. Cet élégant cabriolet à quatre places propulsé par un V6 biturbo de 3,6 L produisant 400 ch est toutefois resté sans lendemain.