Et ce dernier, c’est aujourd’hui qu’il a été dévoilé pour la première fois. Il fallait s’y attendre, son style prend ses racines dans les signatures introduites lors du renouvellement d’autres produits de la gamme au cours des dernières années. Notez qu’il s’agit d’une bonne nouvelle, car contrairement à ce que nous réservait Honda il y a quelques années de ce côté (c’est-à-dire peu de choses), là, il y a davantage à se mettre sous la dent.

Ainsi, on remarque sur cette nouvelle Accord des traits empruntés à la Honda Civic, notamment, un modèle avec lequel elle partage maintenant la plateforme modulable du constructeur. À première vue, le design plaît à l’œil. Et si vous avez l’impression que la voiture se présente de façon plus sportive, votre œil ne vous trompe pas. La nouvelle Accord est plus longue de 2.16 pouces, plus large de 0.39 pouce et plus basse de 0.59 pouce. Si les données sont minimes dans les deux derniers cas, c’est l’ensemble qui donne le résultat que l’on perçoit.

Remarquez aussi l’absence d’un modèle coupé dans les photos dévoilées par le constructeur. La raison est bien simple ; ce dernier ne revient pas en 2018.

Sous le capot, trois options vont s’offrir aux consommateurs. D’abord, dans les versions de base, nous aurons droit à un 4-cylindres turbo de 1,5 litre, lequel promet 192 chevaux et autant de livres-pieds de couple. Ce moteur pourra être jumelé à une boîte manuelle à six rapports ou à une transmission à variation continue.

En grimpant dans la gamme, un 4-cylindres de 2 litres turbo devient disponible. On parle dans ce cas d’un bloc similaire à celui qui repose dans la Civic Type R. Les prestations annoncent ici 252 chevaux et 273 livres-pieds de couple. Au menu des transmissions, la manuelle à six rapports (Merci Honda !) ainsi que la nouvelle boîte automatique à 10 vitesses du constructeur.

Pour ce qui est de la troisième option, elle profitera de l’hybridité. Un 4-cylindres de 2 litres travaillera alors de concert avec deux unités électriques. Les détails entourant ce modèle nous parviendront plus tard.

À bord, l’équipement promet d’être complet au niveau de la connectivité et le modèle sera bien sûr garni des dernières caractéristiques livrables en matière de sécurité.

Nous aurons bien sûr plus d’informations à vous transmettre une fois que nous aurons assisté au lancement officiel de cette Accord de 10e génération et que nous aurons eu l’occasion d’en prendre le volant. Chose certaine, si Honda a fait avec l’Accord le travail qu’elle a réalisé avec la Civic, ça promet.

Le segment des voitures intermédiaire a beau être en recul dans l’industrie, l’Accord demeure un joueur majeur de ce dernier, spécialement aux États-Unis. L’an dernier seulement, le modèle a terminé en neuvième position au chapitre des ventes avec près de 350 000 unités écoulées.
Le modèle fera officiellement ses débuts à l’automne.