Le 17 avril 2014, la Ford Mustang aura 50 ans. Ce jour-là, une des pièces de la collection du Musée Henry Ford de Dearborn, au Michigan, sera sous les feux des projecteurs plus que toute autre : la première Mustang de série, une auto vendue à un Canadien par inadvertance !

Le lancement officiel de la Mustang 1965 a lieu le vendredi 17 avril 1964. Pour s’assurer que ce jour-là tous ses concessionnaires d’Amérique du Nord en ont en nombre suffisant, Ford amorce la production environ cinq semaines plus tôt et ne tarde pas à commencer les livraisons.

Dans la cohue, certaines autos qui ne devaient pas quitter l’usine sont également expédiées : 180 modèles de préproduction. Parmi celles-ci se trouve une Mustang décapotable blanc Wimbledon portant le numéro de série 5F08F100001 — la Mustang #1 !

Le sort fera que cette voiture aboutisse dans un éloigné de notre continent : à la concession George Parsons Ford de St-Jean, à Terre-Neuve. C’est là qu’un pilote de ligne de l’Eastern Provincial Airlines nommé Stanley Tucker l’aperçoit et tombe en amour.

Il réussit à convaincre Parsons de lui vendre (l’histoire ne dit pas comment), bien qu’il ne soit pas le seul à réclamer une Mustang. Durant les deux jours qui suivent le lancement du premier Pony Car de l’histoire, Ford enregistre plus de 22 000 ventes et commandes.

Quelques semaines plus tard, on réalise que la Mustang #1 a disparu et qu’elle se trouve au Canada. La direction de Ford tente alors de la récupérer, mais Tucker refuse de la céder. Les gens de Ford persistent et trouvent un terrain d’entente (dont on ne connaît pas tous les détails non plus).

Le 2 mars 1966, moins de deux ans après l’avoir achetée, Tucker remet les clés de sa voiture à la direction de Ford, à Dearborn, en échange d’une… nouvelle voiture. Il repart avec la millionième Mustang fabriquée par Ford, une décapotable blanche comme celle qu’il vient de rapporter.

La Mustang #1 sera remise au Musée Henry Ford par la suite.

Depuis, en 49 ans, Ford a fabriqué et vendu plus de 9,2 millions de Mustang.