La société AZRA Canada de Terrebonne, le partenaire local de Renault, annonçait le 19 mars dernier que la voiturette électrique Twizy 40 avait reçu une homologation de Transport Canada. Les processus d’autorisation provinciaux étant en cours, les premières Twizy devraient circuler sur les routes canadiennes dès l’été 2016.

Des détails relatifs à la commercialisation de cette voiturette biplace seront divulgués le 15 avril prochain lors d’une conférence de presse durant laquelle AZRA devrait révéler un important investissement.

Le prix de base de la Twizy 40 n’a pas été annoncé, mais certaines sources suggèrent qu’il pourrait se situer entre 16 000 et 17 000 $.

Actuellement, AZRA Canada se spécialise dans la vente et l’installation de bornes de recharge ABB pour véhicules électriques. Cette entreprise a également mis sur pied un réseau privé de bornes de recharges accessibles par le public appelé RéseauVER.

Pour Renault, la Twizy est un véhicule emblématique de sa gamme de véhicules électriques qui sont réunis sous la bannière Renault Z.E. — pour zéro émission. Outre la Twizy, cette gamme comprend la berline Fluence Z.E. et le fourgon Kangoo Express Z.E., deux véhicules compacts commercialisés en Europe depuis 2011, de même que la Zoe, une sous-compacte de la taille d’une Toyota Yaris à hayon, qui est en vente depuis décembre 2012.

Très compacte, la Twizy est légèrement plus courte qu’une Smart Fortwo (2 338 mm contre 2 695), mais beaucoup plus étroite (1 237 mm contre 1 559), ses deux places étant alignées l’une derrière l’autre. En outre, son rayon de braquage réduit (3,4 m) la rend très maniable.

La Renault Twizy 40 sera équipée d’un câble de charge de type 1 et de catadioptres (réflecteurs) latéraux. Sa vitesse sera bridée à 40 km/h (d’où son nom) pour répondre aux normes de la catégorie des véhicules à basse vitesse (VBV); des véhicules électriques à quatre roues dont la vitesse de pointe se situe entre 32 et 40 km/h.

Cette Twizy sera animée par un moteur électrique de 4 kW (5 ch) monté à l’arrière et alimenté par une batterie au lithium-ion de 6,1 kWh. Elle pourra atteindre sa vitesse de pointe en 9 secs environ.

Dans la brochure de la Twizy, Renault affirme que la Twizy 45, une version bridée à 45 km/h vendue en Europe, aurait une autonomie de 100 km et que sa batterie pourrait être rechargée en 3 h 30 avec une borne de 220 V.

La gamme Twizy comprend une autre version appelée Twizy 80. Dotée d’un moteur de 13 kW (17 ch), elle a une vitesse de pointe de 80 km/h. Cependant, AZRA n’envisage pas sa commercialisation au Canada.

Par contre, un autre modèle de la gamme Renault Z.E. pourrait bientôt se retrouver aussi sur nos routes. D’après une nouvelle publiée le 19 mars par l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ), la fourgonnette Kangoo pourrait aussi bénéficier d’une homologation de Transport Canada. Une histoire à suivre.