La Sûreté du Québec va bientôt changer de couleur. En effet, à partir de l’automne, les autos-patrouille de la société d’État vont graduellement être remplacées par ce thème noir, blanc, olive et jaune, une décision prise pour maximiser l’identification et la perception des véhicules sur la route. Il faut souligner que la SQ n’est pas le premier corps de police en Amérique du Nord à adopter un thème noir et blanc, la police provinciale ontarienne utilisant une formule similaire, tout comme bon nombre de corps policiers aux États-Unis.

Voitures de police autour du monde : 50 photos.

Selon le communiqué, le contraste noir sur blanc et blanc sur noir combiné aux bandes réfléchissantes va aider les automobilistes et les contribuables à identifier plus rapidement – surtout lors de tempêtes de neige ou pendant des périodes de brouillard – les Ford Taurus, Dodge Charger et Chevrolet Impala du corps de police provinciale. Évidemment, la flotte de véhicules est beaucoup plus vaste que ces trois modèles de berlines américaines!

Les nostalgiques seront contents d’apprendre qu’un peu de couleur olive et jaune demeurent visibles sur les portières de la voiture, idem pour la portion verticale du coffre à l’arrière.

Au-delà du changement de coloration, les gyrophares sont également appelés à changer, les nouveaux équipements étant exclusivement composés de DEL (diodes électroluminescentes), ce qui aura un impact bénéfique sur le système électrique de la voiture, aux dires de la SQ.
La vitre de protection interne a également été agrandie de manière à protéger les policiers lors des arrestations.

Prenez le temps de revoir notre galerie historique sur les véhicules de la SQ.

Le dernier changement majeur a eu lieu en 1987, alors que les véhicules étaient passés du vert olive avec une portière jaune au blanc avec bandes jaunes et olive. Dernièrement, le corps de police a également procédé au lancement d’un nouveau site web en plus de moderniser ses uniformes.