Après 55 années d’opération, l’Autodrome St-Eustache ne présentera plus de courses ni tout autre type d’événements qui ont contribué à en faire un lieu prisé des passionnés de vitesse et de sensations fortes.

Un accord d’expropriation a été conclu le 9 avril dernier entre l’Autodrome St-Eustache, l’administration de la ville de St-Eustache et la Société Hydro-Québec.

Un communiqué confirmant la nouvelle a été publié lundi, un peu après 19h, par le président de l’Autodrome St-Eustache, Alan Labrosse.

Le complexe de sports motorisés mettra officiellement la clé dans la porte en 2020. Les amateurs de courses pourront donc profiter de cet endroit mythique durant encore deux ans.

Autrefois connu sous le nom de Circuit Deux-Montagnes, l’Autodrome St-Eustache a été rebaptisé au début des années 80 par son nouveau propriétaire, le pilote professionnel de stock-car Claude Aubin. Monsieur Labrosse en a fait l’acquisition en 2007.

Certaines compétitions d’envergure ont fait leurs premiers pas dans l’enceinte de ce circuit automobile, comme le Championnat DMCC par exemple, lors duquel des pilotes de drift canadiens, américains et même japonais se sont jadis affrontés dans des duels épiques.

HeapMedia484176

L’un des anciens promoteurs du Championnat DMCC, Éric Bélec, n’avait que d’éloges envers l’organisation. « Tout comme vous, nous avons changé les choses, nous y avons cru… Nous nous sommes défoncés au travail pour rendre tout ça énorme. »

Les réactions n’ont pas tardé à fuser sur la page Facebook de l’Autodrome. Un mélange de stupeur, de déception, de nostalgie…

Pour mille et une raisons, j’en conserverai un très bon souvenir. Et vous?