La saison des déménagements est déjà commencée et va atteindre son point culminant en même temps que le Canada va célébrer ses 150 ans d’existence ce samedi. Un simple regard dans les quartiers urbains confirme qu’il y a bel et bien du mouvement ces jours-ci. Les plus débrouillards empruntent une remorque à un membre de la famille ou un ami, tandis que d’autres font appel à celui ou celle dans le cercle d’amis qui possède une camionnette.

Évidemment, les gens un peu plus en moyen engagent des équipes de déménageurs professionnels, mais il existe une autre solution de véhicule logeable au possible : le fourgon commercial.

Les fourgons – ou fourgonnettes si vous préférez cette appellation – existent depuis toujours en Amérique du Nord. C’est plutôt leur signature visuelle qui a changé ces dernières années avec l’introduction des versions européennes (Mercedes-Benz Sprinter, Ram ProMaster, sans oublier le Ford Transit qui est venu remplacer la très vieillissante Série E).

J’ai récemment pu aider un ami à emménager dans sa première maison et, pour ce faire, j’ai pu compter sur l’espace gargantuesque d’un fourgon Transit 350 à toit de hauteur moyenne. Avec son empattement long et sa capacité de charge, le Transit s’est avéré un allier de taille dans cette tradition annuelle qu’est le déménagement.

N’étant muni que de deux sièges à l’avant, le fourgon américain a de l’espace à revendre. Pas moins de trois canapés ont pris place à bord, sans compter une panoplie de boîtes et des plantes format géant. Bien entendu, l’ami en question avait pris soin de réserver un camion plus vaste pour les gros électroménagers, mais de son propre aveu, l’addition du Transit a grandement facilité l’opération.

J’ai également été impressionné par la mécanique 5-cylindres turbodiesel qui, en plus de sa sonorité unique, est demeurée peu gourmande à la pompe, la moyenne obtenue oscillant aux alentours des 10 L/100 km.

Quant à la conduite de ce rectangle sur roues, elle est d’une facilité déconcertante, surtout lors des manœuvres de stationnement arrière. Disons qu’avec une caméra de recul, c’est plus facile!

Le seul problème dans le domaine du fourgon commercial, c’est le prix demandé et l’option diesel de Ford est loin d’être abordable. Mais bon, si votre petite entreprise l’exige, pourquoi ne pas opter pour le bon véhicule?

En attendant, êtes-vous prêts pour la plus grosse fin de semaine de déménagement de l’année?