Sans surprise, si on demande à Google de rechercher les termes semi-remorque tout électrique, c’est Tesla qui domine – le chef de file dans l’électrification ayant été le premier à faire une annonce du genre au niveau mondial.

Et pour amplifier la chose, des géants comme Coca-Cola et UPS passent au constructeur californien des commandes gargantuesques pour le fameux poids lourd électrique tant attendu.

Du coup, les autres joueurs du créneau veulent leur part du gâteau. Des marques connues dans le milieu comme Cummins emboîtent le pas, mais également des petits nouveaux, comme Thor et Nikola Motor Company, qui promettent également des poids lourds électrifiés.

Même le segment des camionnettes intermédiaires n’est pas épargné, avec l’entreprise américaine Workhorse qui a dévoilé une camionnette électrique destinée au travailleur qui ne veut pas fréquenter les stations-service.

HeapMedia443653

Cette fois, c’est Volvo qui entre dans l’arène avec la présentation de son premier camion tout électrique à usage commercial: le Volvo FL Electric.

Dans la foulée de ce plus récent dévoilement, Volvo précise qu’il veut améliorer la qualité de vie des citadins avec des camions de livraison moins polluants, plus intelligents et… moins bruyants.

Vite comme ça, vous direz que l’avenir semble prometteur, non seulement pour l’environnement, mais également pour ceux qui vivent près des grands axes routiers et qui bénéficieront peut-être d’un peu plus de tranquillité.

Mais il y a plus – et ça va jusqu’au coeur des centres-villes.

HeapMedia484340

En effet, contrairement à ses rivaux, Volvo n’a pas dévoilé un semi-remorque au look méchant. Plutôt, il a révélé un véhicule spécialisé destiné, entre autres applications, à la collecte des ordures et au recyclage, voire à la distribution en milieu urbain – jusqu’à l’intérieur des entrepôts et des ateliers, puisqu’il émet zéro polluant.

Surtout, comme tout véhicule électrique, le nouveau Volvo FL (qui promet une autonomie de 300 kilomètres) pourra vaquer à ses tâches de la manière la plus silencieuse qui soit.

Du coup, il pourra travailler de nuit sans réveiller le… payeur de taxes!

Avantage de cette touche suédoise? Des études menées au centre-ville de Stockholm, la capitale suédoise, ont démontré que les camions qui effectuaient leurs livraisons la nuit, donc en dehors des heures de pointe, parvenaient à compléter leur tâche en un tiers du temps exigé par les mêmes opérations conduites en périodes d’achalandage.

L’histoire ne dit pas de quelle façon la circulation de jour s’en trouve elle aussi soulagée, mais on se doute bien d’un impact positif.

HeapMedia484339

Pour le moment, le Volvo FL Electric se met en branle… avec deux unités à Göteborg, fief du constructeur suédois. La production en série du poids lourd démarrera en Europe l’année prochaine.

Pour ceux qui trouvent que «ça va vite», rappelons que Volvo est déjà un expert dans l’électrification de véhicules spécialisés; sa filiale Volvo Bus a vendu plus de 4 000 autobus électrifiés depuis le début de la décennie.

Rien n’est encore dit sur une éventuelle distribution en sol nord-américain, mais doit-on souligner que le géant scandinave a déjà plusieurs pieds-à-terre au Québec, avec ses division Prévost et Nova Bus?