La perpétuelle recherche d’un public plus jeune se poursuit chez Lexus. Avec la berline sport IS et l’hybride CT, la marque nipponne a déjà une présence dans les créneaux plus accessibles, mais il manque un utilitaire, du moins si on se fie aux stratèges de la marque : le NX ne serait pas suffisant. Le constructeur aurait d’ailleurs déjà approuvé la venue du plus compact UX, ce prototype apparu à l’occasion du Salon de Paris en 2016.

Le site australien Motoring a discuté avec le vice-président de Lexus, Yoshihiro Sawa, à l’occasion du Salon de Genève au début du mois et ce dernier a confirmé l’arrivée prochaine du petit VUS qui aurait comme mission première d’enlever des ventes aux Mercedes-Benz GLA (n’oublions pas la variante Infiniti QX30 reposant sur la même plateforme que le GLA), BMW X1 et Audi Q3 de ce monde.

Le dirigeant de Lexus a même indiqué que l’UX n’était pas si loin. En d’autres termes, il faut s’attendre à une commercialisation assez rapide, la popularité de ces minuscules VUS étant à son comble en ce moment.

Quant au design découpé au couteau du prototype UX, il sera intéressant de voir quelle sera la stratégie des concepteurs à ce chapitre. Les plus récentes créations de la marque ne manquent pas d’audace. Le futur UX devrait donc conserver cette silhouette avant-gardiste. Évidemment, l’habitacle devrait être plus conventionnel, tandis que les groupes motopropulseurs devraient piger dans le catalogue actuel de Lexus, le 4-cylindres turbo de 2,0-litres déjà proposé étant un excellent candidat pour mouvoir ce nouveau véhicule. Quant à la possibilité de voir une version hybride, il y a fort à parier qu’elle fera partie de l’alignement.

Un dossier à suivre d’ici la fin de l’année en cours ou au début de 2018.