L’année 2018 en sera une grosse pour la marque britannique Jaguar. En plus de l’arrivée imminente d’un multisegment de poche, l’E-PACE pour ne pas le nommer, le débarquement de son premier véhicule électrique fait beaucoup jaser.

Le Jaguar I-PACE aurait dans sa mire un certain Tesla Model X, seul autre VUS entièrement électrique actuellement sur le marché. Elon Musk et sa compagnie Tesla n’ont pas à s’inquiéter à court terme, puisque Jaguar vient de confirmer la présentation du modèle de production non pas pour le salon de Détroit, en janvier prochain, mais plutôt pour le Salon de Genève, qui se tiendra au début du mois de mars.

Les tests du véhicule officiel ont déjà débuté – en fait, nous en avons aperçu un exemplaire maquillé la semaine dernière dans les rues de Los Angeles! – et, sans surprise, le très attendu multisegment électrique reprend presque intégralement la silhouette du concept dévoilé à Los Angeles en 2016.

Il reste maintenant à déterminer si le Jaguar I-PACE sera aussi sportif que le laissent croire ses concepteurs. Il faut se rappeler que le prototype faisait appel à deux moteurs électriques – un sur chaque essieu –, la puissance totale annoncée étant de 400 chevaux-vapeur, le couple étant quant à lui de 516 lb-pi.

Jaguar annonce déjà un 0-100 km/h en près de 4 secondes et une autonomie supérieure à 386 kilomètres, ce qui suffit amplement à la plupart des automobilistes pour leur utilisation au quotidien.

Si le véhicule de production se colle aux statistiques énumérées ci-haut, l’aspect «sport» fera partie de l’ADN du Jaguar I-PACE. La présentation mondiale étant prévue à Genève pour le début mars, voilà qui signifie que la commercialisation nord-américaine de l’un des véhicules les plus attendus de 2018 débutera au mieux dans la deuxième moitié de l’an prochain.