Plusieurs marchés automobiles sont à la baisse en terme de vente un peu partout dans le monde, mais globalement, les ventes au niveau mondial sont affichées à la hausse pour un second mois d’affilé avec une augmentation de 0,9%.

Dans l’ensemble, plusieurs pays souffrent de la situation financière actuelle. Plusieurs chiffres démontrent cette difficulté alors que d’autres pays présentent une hausse significative, surtout en Amérique du Nord et en Chine.

6,91 millions de véhicules ont été vendus le mois dernier, ce qui est 64 000 de plus qu’en mai 2012. Si on dissèque cette croissance, c’est principalement dû à deux agents principaux de l’industrie automobile mondiale. Les États-Unis affichent une croissance de 8,1% avec 1 443 311 unités vendues et la Chine avec 1 627 866 unités, ce qui est une augmentation de 7,5%. À eux seuls, ces deux pays représentent presque la moitié du marché mondial.

Quant au marché européen, le mois de mai a été difficile avec une baisse des ventes de 5,9%. Cela est en fait le plus bas niveau de vente depuis 1993. Le Japon a aussi connu un mois particulièrement rude avec seulement 353 128 véhicules vendus, pour une baisse de 9,3%.

Plusieurs autres pays affichent leurs ventes dans le rouge. L’Allemagne a vendu seulement 278 596 unités pour un total de -9,8%. L’Inde a connu une baisse de 9,2% avec 231 508 voitures qui ont trouvé preneur. Finalement, la Russie a perdu du gallon avec seulement 229 670 nouveaux propriétaires pour une baisse de 12,0 . La France connaît une baisse de 10,5 avec un chiffre peu encouragent de 176 768 unités.

Plus positivement, le Brésil affiche une belle vigueur avec 9,5% de hausse avec 300 604 unités vendues. Sur le continent européen, le Royaume-Uni connaît une augmentation de 9,0% avec 201 253 voitures vendues, ce qui fait une progression de 9,5% par rapport aux cinq derniers mois de l’année 2013.  

Pour ce qui est du Canada, notre industrie automobile est en force avec une augmentation globale de 5,3% avec un total de 185 040 voitures vendues.