L’utilitaire compact Toyota RAV4 2013 a obtenu la cote Faible (Poor, la plus basse) dans le test de collision à faible chevauchement réalisé par l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) des États-Unis.

La nouvelle a été annoncée hier par voie de communiqué par cet organisme étatsunien indépendant, qui se consacre à la recherche sur les collisions de véhicules dans le but d’informer les consommateurs.

En mai, l’IIHS avait annoncé les résultats de ses tests de collision pour 13 utilitaires compacts. À la demande de Toyota, le test de collision à faible chevauchement du RAV4 avait été reporté pour permettre au fabricant d’apporter quelques modifications de dernières minutes à son véhicule.

Selon l’IIHS, les RAV4 2013 fabriqués après le mois d’avril ont bénéficié d’un système de direction modifié devant améliorer la stabilité directionnelle, en plus d’avoir un rembourrage de sécurité plus épais sous le tapis de plancher près de la cloison avant.

Malgré ces modifications, le RAV4 mis à l’essai par l’IIHS n’a pu donner les résultats souhaités. Les dommages subis par l’espace du conducteur ont coincé les pieds du mannequin dans le métal replié du plancher, ce qui aurait infligé des blessures importantes à la jambe gauche d’un conducteur.

De plus, toujours selon l’IIHS, le choc de la collision aurait déplacé la colonne de direction de 18 cm sur la droite, causant des blessures importantes à l’abdomen d’un conducteur. La ceinture, enfin, n’aurait pas retenu suffisamment le mannequin, dont la tête a heurté le tableau de bord.

Le test de collision à faible chevauchement est un nouveau test développé par l’IIHS. Il simule une collision frontale décalée où le coin avant du véhicule entre en contact avec un obstacle comme un autre véhicule, un arbre, un poteau, etc.

Le test réalisé en laboratoire expose 25 % de la surface avant du véhicule (du côté conducteur) à une barrière rigide de 1,5 mètre de haut. La collision est effectuée à 64 km/h (40 mi/h).

Dans les résultats annoncés en mai, seuls le Subaru Forester 2014 et le Mitsubishi Outlander 2013 avaient obtenu la cote Bon (la plus haute) pour le test de collision à faible chevauchement. Ces deux utilitaires étaient aussi les seuls parmi les 13 mis à l’essai à avoir obtenu le titre Top Safety Pick+ attribué par l’IIHS aux véhicules jugés les plus sécuritaires.

L’IIHS est un organisme à but non lucratif dont le financement est assuré par les sociétés d’assurance automobile. Il a été fondé en 1959.