Alors que les premières Volkswagen e-Golf font leurs débuts au Canada (123 exemplaires de cette auto électrique ont été livrés en juin et juillet), samedi, à Pebble Beach, le grand patron du constructeur allemand a confirmé que la fourgonnette électrique I.D. Buzz entrera bientôt en production.

« Le Volkswagen Microbus a longtemps fait partie du style de vie californien. Il était donc normal pour nous de venir à Pebble Beach annoncer nos projets. Nous allons faire renaître le concept du Microbus en le réinventant » a affirmé en substance le chef de la direction de Volkswagen, l’Allemand Herbert Diess, lors d’une conférence de presse.

C’est en 2020 qu’une version de série de l’I.D. Buzz fera ses débuts, a annoncé M. Diess. Cependant, cette nouveauté ne prendra pas seulement la forme d’une fourgonnette pour passagers. À l’instar du véhicule d’antan qu’il émule, il y aura aussi une version commerciale destinée au transport des marchandises.

« Aux côtés de la version minibus, nous offrirons également un I.D. Buzz Cargo électrique pour la livraison », a confirmé Eckhard Scholz, qui dirige la division des véhicules commerciaux Volkswagen. « Avec les dispositifs qui en feront un véhicule autonome de niveau 3, il sera un véhicule de livraison idéal en milieu urbain », a-t-il ajouté.

Le mode d’autonomie de niveau 3 auquel a fait référence M. Scholz fera de l’I.D. Buzz un véhicule « semi-autonome ». Cela signifie qu’un conducteur devra se trouver derrière le volant prêt à réagir à tout instant, si l’ordinateur de bord lui signale de le faire.

L’I.D. Buzz succédera donc à une automobile compacte appelée I.D. promise, elle, pour 2020. Ces deux véhicules partageront la même architecture : une nouvelle plateforme appelée « MEB » (pour Modularen Elektrifizierungsbaukasten, ou module d’entraînement électrique) mise au point pour une gamme de véhicules électriques en devenir. Des véhicules qui, dit-on, auront une autonomie de 400 à 600 km.

Le constructeur précise, par ailleurs, que l’I.D. et l’I.D. Buzz sont destinées aux marchés de l’Amérique du Nord, de l’Europe et de la Chine.

Ces deux nouveautés comptent parmi la trentaine de véhicules à propulsion électrique que les différentes marques du groupe Volkswagen devraient fabriquer d’ici 2025, si l’on se fie à la stratégie Transform 2025+ présentée en Chine dans le cadre du salon Auto Shanghai, en avril dernier. Une stratégie selon laquelle la production annuelle de véhicules électriques du constructeur allemand devrait dépasser alors le million d’unités en 2025.

Rappelons que l’I.D. Buzz est un véhicule-concept qui a été dévoilé au salon de l’auto de Detroit au Michigan, en janvier 2017.