Aloha ! La famille des utilitaires Hyundai comptera bientôt un nouveau membre : un véhicule de taille sous-compacte appelé Kona. Selon le constructeur coréen, ce nom emprunté à la culture hawaïenne se veut le reflet du caractère énergique que dégagent cet archipel et ses habitants.

Cette nouveauté permettra au constructeur coréen de s’implanter dans un créneau en pleine croissance duquel il est absent.

Entre janvier 2013 et décembre 2016, les ventes annuelles d’utilitaires sous-compacts en Amérique du Nord sont passées de moins 97 000 à près de 600 000 unités.

Le Hyundai Kona rivalisera bientôt avec les différents modèles qui composent ce créneau : le Buick Encore, le Chevrolet Trax, le Fiat 500X, le Honda HR-V, le Jeep Renegade, le Mazda CX-3, le Mitsubishi RVR, les Nissan Juke et la Subaru Crosstrek.

À cela s’ajoutent le Nissan Qashqai et le Toyota C-HR, deux nouveautés qui feront bientôt leurs débuts ici, de même que le Ford EcoSport qu’on découvrira au début de 2018.

Un communiqué publié aujourd’hui par Hyundai qualifie l’arrivée du Kona d’imminente, sans toutefois donner plus de détails. Un article du quotidien coréen JoongAng Daily publié le 16 février dernier, qui cite le constructeur, est plus précis et nous apprend que le Kona sera lancé durant la première moitié de 2017.

Le Kona ne sera pas le premier utilitaire sous-compact de Hyundai. Depuis 2014, ce constructeur vend déjà l’ix25 sur le marché chinois, un modèle appelé Creta en Inde, en Russie et en Amérique latine (y compris au Mexique) où il est également commercialisé.

Le nouvel utilitaire, qui partagera vraisemblablement la plateforme des jumeaux ix25/Creta, aura une silhouette différente, selon le constructeur.

À une époque où certaines marques adoptent des appellations alphanumériques sans saveur et souvent vides de sens, Hyundai reste fidèle aux noms plus évocateurs pour désigner ses produits, du moins ceux vendus en Amérique du Nord.

Le vocable Kona s’inscrit d’ailleurs dans une stratégie adoptée pour ses utilitaires vendus sur notre continent, qui portent tous un nom de lieu. Une stratégie amorcée au dévoilement du véhicule-concept Santa Fe au Salon de Detroit, en janvier 1999, qui préfigurait le modèle de série du même nom.

Depuis, tous les utilitaires vendus au Canada et aux États-Unis ont suivi cette logique : les Santa Fe Sport et XL, le Tucson et même le Veracruz, prédécesseur du Santa Fe XL, qui a été vendu au Canada de 2007 à 2012. Le Creta peut être ajouté à cette liste puisqu’il est vendu en Amérique latine.

Les habitués de l’archipel hawaïen savent que Kona est un nom lié à la Grande île — celle qui porte le nom d’Hawaii. Ce nom désigne deux de ses neuf districts : Kona Sud et Kona Nord. Il est également l’appellation populaire de Kailua-Kona, une municipalité de 12 000 habitants du district Kona Nord.

Kona, c’est aussi le nom du café cultivé dans cette île hawaïenne, un des deux cafés les plus coûteux de la planète avec le Jamaica Blue Mountain, selon des baristas.

Fait à noter, on retrouve des villages appelés Kona également au Burkina Faso et au Sénégal.