Contrairement à ce qu’affirme l’excellent billet du collègue Daniel Rufiange sur l’importance et la survie des boîtes manuelles, il semble que pour un haut placé de la direction de BMW affecté aux produits de la division M, les boîtes manuelles et les boîtes à double embrayage seraient appelés à disparaître.

En effet, c’est ce qu’a affirmé Peter Quintus, vice-président ventes et marketing pour la marque M, en entrevue avec le site Drive. Comme le mentionne l’article, le déclin des boîtes manuelles n’a rien de surprenant, mais ce qui pourrait faire sursauter quelques aficionados, c’est que ce dernier annonce que les boîtes à double embrayage pourraient également être rayées du catalogue d’options à moyen terme.

L’avantage des changements de vitesse ultrarapides face aux boîtes automatiques serait en perte de vitesse selon Quintus. « Il s’agit davantage d’une question à savoir combien de temps il reste à la boîte à double embrayage. Combien de temps durera-t-elle? Nous commençons à voir des boîtes automatiques à 9 et même 10 rapports, il y a de plus en plus de technologie dans ces unités automatiques », a-t-il renchéri.

D’ailleurs, toujours selon lui le principal intéressé, il n’est pas assuré de revoir une boîte manuelle montée à bord de la prochaine M3/M4, la fiabilité des unités manuelles de BMW ayant atteint sa limite avec ces mécaniques de plus de 400 chevaux-vapeur.

À ce chapitre, espérons seulement l’intérêt des puristes sera tout de même considéré lorsqu’il sera temps de repenser les versions M du constructeur. En fait, nous espérons tous que la boîte manuelle ou l’option à double embrayage demeure parmi nous pendant de longues années encore.