Lucid Motors, une nouvelle entreprise issue de Silicon Valley, a dévoilé son premier modèle de série la semaine dernière lors d’une conférence de presse organisée à Fremont, en Californie. Le constructeur a profité de l’occasion pour révéler le nom atmosphérique de cette grande berline électrique aux formes fluides : Air.

Future rivale de la Tesla Modèle S, la Lucid Air est une berline à quatre roues motrices qui sera entraînée par un groupe motopropulseur mis au point par Lucid Motors. Un moteur sur lequel on sait toutefois très peu de choses.

Ce moteur sera alimenté par une batterie au lithium-ion de 130 kWh fabriquée par Samsung SDI et conçue pour des recharges rapides fréquentes. Elle lui fournira une puissance pouvant atteindre 1 000 ch, assez pour propulser l’Air de 0 à 96 km/h en 2,5 secs. En outre, son autonomie pourra atteindre 650 km dans les meilleures conditions.

Le prix d’une Lucid Air « bien équipée » gravitera autour de 100 000 $ US, affirme le constructeur qui accepte déjà des dépôts de 25 500 $ US pour réserver un des 255 premiers exemplaires de l’Air, qui formeront l’édition spéciale Launch (vendus pour environ 165 000 $ US), ou de 2 500 $ US pour un des modèles de série qui seront produits par la suite.

Avec une quincaillerie sophistiquée et des prix stratosphériques, cette berline vise clairement des acheteurs bien nantis en quête d’exclusivité et de luxe. Voilà pourquoi l’Air aura des sièges arrière à dossier inclinable sur 55 degrés offrant le confort d’une première classe de grande ligne aérienne, une chaîne audio à 29 haut-parleurs digne d’un chef d’orchestre, une interface vocale permettant d’actionner plusieurs commandes, de même que la quincaillerie nécessaire pour rendre la conduite de cette berline autonome.

HeapMedia411018

La Lucid Air sera construite à Casa Grande près de Phoenix, en Arizona, dans une usine dont la construction débutera durant le premier trimestre de 2017. La production débutera à la fin de 2018 et les premières livraisons sont prévues pour le début de l’année suivante.

Les dirigeants de Lucid espèrent vendre de 8 000 à 10 000 automobiles au cours de la première année de production et atteindre un volume annuel de ventes de 50 000 à 60 000 unités deux ans plus tard.

Les origines de Lucid Motors remontent à 2007. À l’époque, l’entreprise était appelée Atieva, un nom qui résonne sûrement dans l’oreille des passionnés de haute performance.

En effet, en juillet dernier, la fourgonnette Edna d’Atieva, un prototype utilisant le groupe propulseur en développement de l’Air (photo ci-dessous), a fait la une des grands médias à cause de ses performances. En accélérant de 0 à 96 km/h (60 mi/h) en 2,74 secs lors d’une course d’accélération à départ arrêté, ce prototype a battu une Tesla Modèle S P90D et une Ferrari (dont le constructeur n’a jamais précisé le modèle).

HeapMedia411020

En novembre dernier, alors qu’un prototype de l’Air aux couleurs bigarrées faisait une brève apparition au Salon de l’auto de Los Angeles, un communiqué annonçait que l’entreprise serait désormais appelée Lucid Motors.