Jusqu’ici, le design des automobiles électriques contemporaines a fait preuve d’audace en adoptant des formes avant-gardistes, novatrices et parfois même excentriques. Mais avec la Luka EV, le jeune constructeur tchèque MW Motors prend une voie diamétralement opposée. C’est par un style rétro qu’il espère distinguer sa création.

D’ailleurs, à cet égard, le slogan de cette entreprise établie à Štěnovice, en République tchèque, est sans équivoque: la Luka EV propose un style d’antan et une technologie du futur.

Ce style, MW Motors l’emprunte à une icône de l’histoire de l’automobile tchèque: la Tatra JK 2500, un élégant coupé biplace dessiné par un designer appelé Julius Kubinsky (d’où le JK).

L’histoire raconte que Kubinsky espérait convaincre le constructeur tchèque Tatra de produire son coupé en série. Voilà pourquoi il l’avait muni du V8 refroidi à l’air d’une Tatra 603.

Tatra aurait cependant décliné l’offre et le projet de la JK 2500 est resté lettre morte. Kubinsky aurait ensuite conduit ce coupé au quotidien durant près d’une quinzaine d’années, après quoi on en perd la trace.

La Luka EV adopte des formes similaires et, comme la JK 2500, elle a un habitacle biplace. Cependant, sa mécanique est résolument tournée vers l’avenir. Plutôt qu’un V8 à essence, ce sont quatre moteurs-roues qui l’entraînent. Chacun produit 12,5 kW (16,8 chevaux) et ils sont alimentés par une batterie au dioxyde de cobalt et de lithium (NiCoMn) de 21,9 kWh.

Cette batterie permettrait au coupé de MW Motors de parcourir jusqu’à 300 km et 60 minutes suffiraient pour la recharger à 80 % à l’aide d’une borne de recharge à 400 v.

Dotée d’un châssis tout aluminium et d’une carrosserie en plastique renforcé de fibre de verre, la Luka EV est plus courte qu’une Subaru BRZ (4 050 mm comparativement à 4 235 mm). De plus, elle ne pèse que 815 kg, ce qui explique que son groupe motopropulseur de 66 chevaux puisse la propulser à 146 km/h et lui permettre d’accélérer de 0 à 100 km/h en 9,6 secondes.

Filiale du groupe Maurice Ward, une multinationale tchèque impliquée, entre autres, dans le transport international, MW Motors offre son coupé biplace à partir de 30 000 € (plus de 46 000 $).