Oui, il est encore en vie – et sa voiture aussi.

L’événement, pour ne pas dire l’exploit vient tout juste d’avoir lieu au réputé centre de ski St-Moritz, dans les Alpes suisses, là où se trouve la plus ancienne installation de Bobsleigh – vieille de 113 ans.

La piste Celerina-BobRun, qui a reçu les Olympiques d’hiver en 1928 et en 1948, a la particularité d’être la dernière au monde à encore être faite 100% de neige et de glace naturelle.

Pourquoi ça a son importance, vous demandez? Parce que cela signifie l’absence de barrières et de tout autre obstacle construit par l’homme pouvant mettre à mal une… voiture.

Et c’est là le projet ultime que vient de réaliser Subaru, mettant en vedette deux de ses célébrités:

Le pilote de rallye Mark Higgins, détenteur du record de l’Ile de Man (un record qui fracassait son propre record – c’est vous dire tout le talent du cascadeur de 45 ans)…

… et la Subaru WRX STi 2015 dans laquelle il a accompli l’exploit.

HeapMedia432857

Pointant le bout de sa calandre tout en haut de la piste glacée située à 6076 pieds d’altitude, la Subaru de performance avec son pilote aliéné au volant se sont élancés, risquant à au moins deux (flagrantes) reprises le capotage par-dessus les murs de glace.

Voyez, dans ces deux minutes de vidéo YouTube commémorant la descente folle, ce que ça donne, une Subaru pinball qui s’envole, atterrit d’un côté, frappe le mur de son toit, rebondit encore… jusqu’à ce que ses roues reprennent (enfin!) le contact avec le sol.

Sur son compte Facebook, Mark Higgins a publié une photo de cette partie «fer à cheval» la plus risquée de son aventure en montagnes suisses, puis commente la chose comme «une belle balade» (a great ride).

Le magazine Road and Track a eu la chance d’être aux premières loges de l’événement vendredi dernier. Il rapporte que le bolide n’a subi aucune modification à son moteur – après tout, l’organe boxer de 2,0 litres produisait déjà 600 chevaux…

Par contre, la compagnie préparatrice ProDrive a pris soin de…

  • … retirer les rétroviseurs;
  • … troquer la fenestration pour des vitres de plastique (épaisses de 6mm);
  • … raffermir de 50% les ressorts et les amortisseurs versus les ajustements apportés pour l’épreuve sur l’Ile de Man;
  • … disposer des empiècements de métal pour solidifier la structure, empruntant au passage des techniques de derby de démolition;
  • … installer des freins de plus grande dimension et des étriers d’aluminium répondant mieux aux conditions de friction… froide. (Que c’est beau, la pensée positive…);

HeapMedia432861

Surtout, la Subaru WRX STi a vu ses pneumatiques être dopés d’une manière qui aurait rendu Lance Amstrong jaloux: chaque Pirelli a été surgonflé à 50 psi et nanti de 400 pics de carbure de tungstène longs de 7mm.

Coût de chaque pneumatique: 600 euros (l’équivalent de 865$ canadiens).

Si la vidéo montre clairement que la Subaru et son pilote s’en sont tirés presque indemnes, mises à part quelques traces d’amours…. glacées aux flancs de la voiture, l’histoire ne dit pas quelle vitesse le duo a atteint.

On dit que les bobsleighs rejoignent là-bas les 135km/h – et les 4,5g de force latérale, pour ceux que ça intéresse…