L’acteur Matt Damon connu, entre autres, pour son rôle de Jason Bourne, incarnera Carroll Shelby dans Ford v. Ferrari, un film de Hollywood relatant la légendaire rivalité opposant ces deux grandes marques – et qui s’est soldée par une victoire écrasante du constructeur américain aux 24 Heures du Mans de 1966.

Aux côtés de Matt Damon, Christian Bale, interprète de Batman à trois reprises et qu’on a récemment vu dans American Hustle, fera revivre Ken Miles. Ce pilote britannique de l’équipe Ford au Mans est celui qui aurait dû franchir le fil d’arrivée le premier, si Henry Ford II n’avait pas exigé qu’il ralentisse pour céder le pas au Néo-Zélandais Bruce McLaren (on aperçoit Miles, avec le casque noir, sur la photo d’archives ci-dessous).

HeapMedia486789

Ce film biographique sera réalisé par James Mangold (Wolverine: le combat de l’immortel, Logan, etc.) pour Chernin Entertainement et 20th Century Fox. Il est basé sur le livre intitulé Go Like Hell : Ford, Ferrari, And Their Battle For Speed And Glory At Le Mans écrit par A.J. Baime, un succès de librairie de 2010.

Parmi les autres vedettes de ce film, mentionnons l’actrice irlandaise Caitriona Balfe (Outlander) qui campera la conjointe de Miles, alors que le jeune Londonien Noah Jupe (13 ans) interprétera leur fils Peter.

Pour sa part, Jon Bernthal (The Wolf Of Wall Street, The Accountant, Baby Driver, etc.) incarnera le flamboyant Lee Iacocca qui, à l’époque, était le responsable du marketing de Ford (c’était avant qu’il ne passe chez Chrysler, où il a lancé les populaires Modèles K et les fourgonnettes Autobeaucoup).

Enfin, Paul Sparks (House of Cards et Boardwalk Empire) jouera l’homme de main de Henri Ford II.

On ignore pour l’instant à quels acteurs la production confiera les rôles d’Enzo Ferrari, de Bruce McLaren et de Henri Ford II.

Le tournage de ce film, dont le titre final n’a pas encore été annoncé, débutera en juillet au Mans et aux États-Unis. On devrait le voir sur le grand écran en 2019.

La rivalité de Ford et Ferrari au Mans a toujours passionné les gens d’Hollywood. Déjà en 2009, les producteurs Lucas Foster et Alex Young avaient annoncé qu’ils tourneraient un film sur ce sujet, dans lequel Shelby (photo d’époque ci-dessous) serait joué par Brad Pitt.

HeapMedia486784

Puis, en 2013, le réalisateur Joseph Kosinski (qui travaille actuellement sur le film Top Gun: Maverick prévu pour 2019) affirmait à son tour vouloir produire un film basé sur le livre de Baime pour la 20th Century Fox. Son Carroll Shelby serait interprété par Tom Cruise. C’est finalement James Mangold qui le fera, mais avec un autre acteur.

Rappelons, par ailleurs, que l’issue des 24 Heures du Mans de 1966 constitue, en quelque sorte, la réplique de Henry Ford II, petit-fils du fondateur de Ford, à une volte-face d’Enzo Ferrari, qui avait rejeté du revers de la main une proposition d’achat de son entreprise, trois ans plus tôt.

Choqué par cette décision inattendue, Ford choisit de battre Ferrari dans son domaine de prédilection: l’épreuve du Mans, que le constructeur italien remportait chaque année depuis 1960.

HeapMedia486786

Pour sa part, Carroll Shelby, connaissait assez bien cette épreuve qu’il avait gagnée en 1959 aux côtés du Britannique Roy Salvadori avec lequel il partageait une Aston Martin DBR1. Shelby sera choisi pour diriger la préparation des voitures et de leurs pilotes.

Puis, le 19 juin 1966, trois des neuf voitures engagées par Ford au Mans, des GT40 Mk II, complètent l’épreuve d’endurance qui leur aura fait parcourir 4 843 km. Elles franchissent le fil d’arrivée l’une derrière l’autre à quelques fractions de seconde d’écart (photo ci-dessous). La voiture numéro 2 que pilote Bruce McLaren passe la première devant le drapeau à damier suivie de la numéro 1 de Ken Miles, puis de la numéro 5 de Ronnie Bucknum – un bolide qui s’offre d’ailleurs aux enchères par les temps qui courent.

Pilotée par Piers Courage, la Ferrari qui réalise les meilleurs résultats cette année-là termine au huitième rang. Enzo n’admet pas cette défaite et choisit de ne plus jamais participer aux 24 Heures du Mans.