La dernière refonte de la Mercedes-Benz Classe C remonte à 2014. Les designers de la marque avaient alors donné à cette voiture l’allure actuelle de Classe E miniature. Or, on reconnaîtra les nouvelles versions berline et familiale de la compacte de luxe par leurs blocs optiques avant et arrière redessinés.

Ces Mercedes-Benz C300 2019 seront désormais munies de phares à diodes électroluminescentes de série, alors qu’un système Multibeam plus performant (chaque bloc optique étant constitué de 84 DEL) figurera parmi les options.

Les nouveautés les plus marquantes de l’habitacle seront concentrées dans le tableau de bord, à commencer par un nouveau volant muni de commutateurs tactiles. Un écran à haute résolution de 12,3 po sera également proposé en guise d’alternative aux cadrans analogiques traditionnels – contre supplément, cela va de soi.

Quant à la partie centrale du tableau de bord, elle sera surmontée d’un écran multimédia de 7 po de série ou d’un écran de 10,25 po, en optant pour l’ensemble Premium.

HeapMedia481717

Une nouvelle version du moteur 4-cylindres turbo de 2,0 litres animera ces voitures. La puissance passe à 255 chevaux, soit 14 chevaux de plus – le couple de 273 lb-pi (produit de 1 300 à 4 000 tr/min) demeure quant à lui inchangé. Une boîte de vitesses automatique à 9 rapports servira de nouveau à transmettre la puissance de ce moteur aux roues motrices.

De nouveaux dispositifs d’aide à la conduite proposant, entre autres, certaines fonctions de conduite semi-autonome figureront également parmi les options offertes par le constructeur.

La Mercedes-Benz Classe C 2019 sera en vente au Canada à partir de la fin de l’été ou le début de l’automne. Ses prix n’ont pas été annoncés. Soulignons qu’à nouveau, la familiale sera offerte au Canada, mais ne le sera toujours pas chez nos voisins états-uniens.

Rappelons que les modèles de la Classe C constituent la gamme la plus populaire de Mercedes-Benz et ce, aux quatre coins de la planète. En 2017, plus de 415 000 de ces modèles ont trouvé preneurs à l’échelle mondiale – presque autant que ce qui s’est vendu de véhicules neufs au Québec l’an dernier.

De fait, la Classe C a représenté une transaction sur cinq chez les concessionnaires canadiens, avec des ventes de 10 848 unités (berlines, familiales, coupés et cabriolets confondus). C’est une hausse de 9% par rapport aux ventes de 2016.

Les berlines de la Classe C vendues au Canada sont assemblées à l’usine Mercedes-Benz de Tuscaloosa, en Alabama, alors que les familiales proviennent de l’usine de Bremen, en Allemagne.

HeapMedia481722