Le constructeur allemand a beau être associé au penchant prestigieux de l’industrie automobile, il faut l’avouer, la marque a pris un virage « abordable » depuis quelques années. Avec les CLA et GLA de ce monde (pour ne nommer que ceux-là), la division de Stuttgart intéresse dorénavant la masse.

Il n’y a donc rien d’étonnant dans ce dévoilement du Concept A à ce Salon de Shanghai. D’ailleurs, le constructeur ne s’en cache pas : cette étude de style montre ce à quoi il faut s’attendre de la prochaine génération de véhicules compacts à porter l’écusson étoilé au centre de la grille de calandre.

« Notre berline Concept A montre que le temps des plis est terminé », a déclaré Gorden Wagener, responsable du design de la marque. Ce dernier a également ajouté : « Avec ses proportions parfaites et un traitement sensuel des surfaces avec des lignes réduites, ce concept est marque le début de la Pureté Sensuelle et a le potentiel d’introduire une nouvelle ère du design ».

Le constructeur a écoulé pas moins de deux millions de véhicules compacts depuis 2012, ce qui démontre l’engouement des consommateurs à travers le globe pour ces petits véhicules.

Avec des dimensions similaires à celles de l’actuelle CLA, le Concept A délaisse toutefois le design de berline-coupé au profit d’une ligne plus traditionnelle, du moins en ce qui concerne sa fenestration latérale. La portion avant n’est pas sans rappeler celle d’une certaine AMG GT, tandis que l’arrière rappelle les grandes lignes de la CLA du moment.
Quant aux blocs optiques qui peuvent changer de couleur selon l’heure de la journée, il serait étonnant que cette solution soit conservée pour le modèle final, mais bon, ce ne serait pas la première fois qu’une solution inédite soit implantée à une voiture de production.

Bien campée sur des jantes de 20 pouces, cette berline compacte ne semble pas si loin de la production, ce qui laisse croire à une arrivée prochaine. Est-ce que ce sera en 2018 ou plutôt en 2019? Cela reste à voir.