Il n’y aurait que 33 ou 36 coupés* Ferrari 250 GTO dans le monde et, à cause de leur rareté, ceux-ci sont considérés comme de véritables trophées par les collectionneurs qui n’hésitent pas à cracher les millions pour en acquérir une.

Non seulement c’est ce que vient de faire – dit la rumeur – le collectionneur allemand David MacNeil, le fondateur de la firme WeatherTech – un fabricant de tapis pour automobiles, a déboursé du jamais vu pour une voiture: 70 millions de dollars.

Connu pour être un grand amateur de voitures Ferrari, MacNeil aime bien exposer ses voitures et les conduire dans des courses amicales de voitures d’époque qui sont courantes en Europe.

Osera-t-il piloter celle-ci sur un circuit?

Il y a à peine quatre ans, le même modèle Ferrari avait atteint la somme record de 38 millions$ à l’encan Bonhams à Monterey, selon Autoblog.

La rumeur circule qu’une autre 250 GTO aurait été vendue pour la somme de 52 millions $ dans une vente aux enchères précédente, en 2013.

Il faut savoir que certains encans se déroulent de façon très privée où seul un petit groupe de collectionneurs est admis.

HeapMedia408883

Autre élément digne de mention dans cette transaction multimillionnaire la plus récente: la Ferrari 250 GTO acquise par MacNeil a remporté le fameux Tour de France en 1964 et terminé en quatrième position à la course Le Mans.

Et contrairement à d’autres voitures de course 250 GTO, cette Ferrari n’avait jamais subi d’accrochage ou d’accident en compétition, ce qui augmente considérablement sa valeur.

Elle est donc vendue dans sa forme originale. En outre, ce modèle a été trois fois champion du monde en GT entre 1962 et 1964.

Les spécialistes des voitures de collection, comme Marcel Massini, considéré comme un des plus grands experts en voitures Ferrari, estiment que les prix des GTO vont continuer à grimper.

Et ce, pour une simple raison: il n’y a qu’un nombre limité de voitures, mais un nombre de multimillionnaires ou milliardaires sans cesse plus grand, des collectionneurs qui sont plus riches et prêts à tout pour entrer dans le club très prisé des propriétaires de Ferrari GTO.

Pour l’expert Massini: «Il ne fait aucun doute qu’une Ferrari GTO atteindra la barre des 100 millions de dollars d’ici deux à trois ans».

*36 Ferrari 250 GTO: notez que ce nombre varie selon les sources et la manière de compter. On peut cependant tabler sur 33 modèles produits en 1962-63 et 3 autres en 1964 pour un total de 36.