Il y a de ces études qui poussent le bouchon un peu trop loin et c’est indéniablement le cas de la plus récente publiée par les experts de la sécurité routière, Michael Sivak et Brandon Schoettle.

Allez savoir pourquoi, les deux Américains à la tête du département pour le Sustainable WorldWide Transportation de l’Université du Michigan ont épluché les statistiques afin de découvrir où l’on a plus de risques de mourir d’un accident de la route que du cancer ou d’un AVC.

Les deux chercheurs viennent de publier les résultats de leur enquête, basée sur les chiffres 2015 de l’Organisation mondiale de la santé, dans un rapport intitulé: Mortality from Road Crashes in 183 Countries: a Comparison with Leading Causes of Death.

Traduction libre: Comparons le taux de mortalité des habitants des 183 pays de l’OMS dans des accidents de la route versus… les trois plus importantes causes de mortalité reliées à la santé.

Drôle de comparaison, direz-vous, que de chercher à connaître les habiletés au volant des habitants… versus leur condition de santé. Et vrai qu’il est plus ou moins pertinent de dire qu’il n’y a que deux pays où l’on a plus de risques de mourir sur la route que du cancer: en Gambie et au Niger.

Comme il est plus ou moins pertinent de dire que ceux qui habitent l’un des sept pays suivants ont davantage de risques de se tuer en automobile que de mourir d’une crise cardiaque – en commençant par le pire: Kenya, Zimbabwe, Ouganda, Burundi, Rwanda, République du Congo et Somalie.

Trépasser à la suite d’une attaque cérébrale (AVC)? Moins de risques pour les gens des huit pays suivants que de se tuer sur les routes (toujours en commençant par le pire) du Qatar, du Zimbabwe, de l’Oman, du Kenya, de Malawi, de Tanzanie, du Rwanda et de la Zambie.

Vous direz d’ailleurs que c’est loin d’être une surprise: dans la majorité de ces contrées, les routes n’ont pas été développées (c’est quand elles existent…) avec, comme en Amérique du Nord et en Europe, la sécurité en tête.

HeapMedia440934

Surtout, vous direz que les risques de se tuer à bord d’un véhicule sont d’autant plus importants pour les contrées les plus fragiles du monde, puisque la nourriture, l’alcool et autres excès du genre n’y sont pas en quantité suffisante pour que les maladies coronariennes ou que les AVC figurent à la liste des grands dangers mortels.

D’ailleurs, pour tout à fait les mêmes raisons, on note que les pays où le taux de mortalité routière est le moins élevé, lorsque comparé par Sivak et Schoettle avec tous les ennuis de santé possibles entraînant la mort, sont: la Suède, le Royaume-Uni, le Danemark, l’Allemagne (terre de l’Autobahn), les Pays-Bas, l’Espagne et la Norvège.

Pour la championne – et d’où sont natives les Volvo, le taux de mortalité routière versus tous les décès reliés à la santé est aussi bas que 0,3%. C’est 31 fois mieux que pour l’Oman, le pire pays avec un taux de 9,4%.

Notez qu’aucun pays de l’Amérique ne figure en tête de palmarès. Il faut patienter jusqu’au 37e rang mondial pour trouver, d’abord, le Canada, avec son taux de 0,8% (nez à nez avec l’Australie).

Quand même: pareil taux signifie que pour chaque Canadien qui se tue sur la route, une centaine de ses concitoyens meurent d’une crise cardiaque, d’un AVC ou du cancer.

Pour nos voisins les États-Unis, le taux de mortalité routière est de 1,3%, alors que celui planétaire (pour les 183 visés par l’OMS) est de 2,4%.

Et c’est sans doute là la plus grande surprise: pour l’ensemble du globe, les collisions mortelles ne représentent pas même trois décès pour chaque centaine d’habitants qui trépassent aux mains de maladies mortelles. Si on rajoutait les décès reliés aux suicides ou aux overdoses, la menace routière verrait sa proportion diminuer d’autant.

Peut-être serait-il temps de réaligner nos priorités, en cette ère où l’on nous chante ad nauseam les bienfaits de la voiture autonome…

Vous savez, celle qui exige des investissements majeurs et qui, aux dires des autorités en la matière, devrait nous sauver de nous-mêmes, humains responsables de 95% des accidents de la route?