Le véhicule utilitaire Boot de Scuderia Cameron Glickenhaus (SCG), se veut exceptionnel. Conçu par ce petit constructeur étatsunien, son prix très élevé se veut à l’image de ses capacités hors route impressionnantes. Ces dernières seront d’ailleurs bientôt mises à l’épreuve dans une expédition transcontinentale qui lui fera même affronter le détroit de Béring !

Contrairement à ce que l’on imaginerait, Scuderia Cameron Glickenhaus n’est pas une entreprise d’italienne. Cette appellation signale simplement la ferveur que voue son fondateur, James Glickenhaus, à la marque au cheval cabré.

Ce New-Yorkais est bien connu pour sa carrière cinématographique. Il a réalisé une foule de films dont, entre autres, The Exterminator (1980), Maniac Cop (1988), Frankenhooker (1990) et The Art Thief (2015), son plus récent.

Mais cet homme d’affaires est aussi un avide collectionneur de voitures de course et de haute performance, surtout des Ferrari (on le voit sur la photo ci-dessous au volant d’une de ses voitures). Il est d’ailleurs le propriétaire de la seule et unique Ferrari P4/5, un modèle réalisé à sa demande par le carrossier italien Pininfarina, en 2006.

HeapMedia483441

En 2010, Glickenhaus a ajouté un autre véhicule mythique à sa collection : un des deux tout terrain Baja Boot 1967 ayant appartenu à l’acteur et pilote de course Steve McQueen.

Et sa passion l’a poussé encore plus loin lorsqu’il a endossé le rôle de constructeur en fondant SCG, en 2014. Il souhaitait ainsi produire ses propres bolides : la SCG 003S, lancée cette année-là, et la SCG 004S, qu’il prépare pour 2019.

Produite au compte-gouttes, la première a été réalisée en plusieurs versions de course (490 chevaux) et de route (750 chevaux). La SCG 003S 2019 est d’ailleurs offerte pour la modique somme de 2,2 millions de dollars US !

La seconde, quant à elle, sera dotée d’une structure en fibre de carbone et d’un moteur de 650 chevaux. Elle aura un intérieur à trois places avec conduite centrale et elle sera offerte à partir de 400 000 $ US.

En homme d’affaires avisé, Glickenhaus a choisi de s’attaquer au créneau très prometteur des VUS de prestige, qui se développe actuellement à la vitesse grand V, depuis l’apparition du Bentley Bentayga et du Lamborghini Urus. Et c’est en faisant renaître le concept du Baja Boot qu’il entend y arriver.

Dans un communiqué publié le 22 janvier, SCG annonçait qu’une version moderne de ce tout terrain baptisée simplement Boot est en développement. Les études préliminaires étant faites, cette entreprise de Sleepy Hollow, dans l’État de New York, négocie actuellement des ententes avec les équipementiers et fournisseurs qui permettront d’amorcer la fabrication en série pour livrer les premiers exemplaires en 2019.

SCG offrira deux versions du Boot: la version à deux portes offerte à partir de 250 000 $ US et celle à quatre portes, à partir de 275 000 $ US.

HeapMedia483457

Par ailleurs, pour mettre en valeur ce VUS, James Glickenhaus annonçait le 19 mars dernier qu’il désire réaliser une expédition transcontinentale menant des Boot de New York à Paris. Il a même invité les grands constructeurs à y prendre part pour rééditer la Grande course de 1908.

Cette expédition mènerait les équipages de la Ville qui ne dort jamais à la Ville lumière en utilisant le détroit de Bering pour rallier l’Alaska et la pointe orientale de la Russie. Pour y arriver, ses Boot devraient donc utiliser des radeaux pneumatiques à moteur faits sur mesure.

De là, les Boot emprunteraient la Route des os (route R504) et la Transibérienne en territoire russe pour se rendre d’abord à Beijing, puis à Moscou et Saint-Pétersbourg, avant que les équipages ne puissent aller s’offrir un bon repas à Paris ! SCG prévoit débuter cette grande virée à Time Square, en 2020.