Carmel-by-the-Sea, Californie — Voici le Nissan Armada 2017. On l’attend depuis février dernier, lorsqu’il a été présenté en première nord-américaine au Salon de l’auto de Chicago.

Ce nouvel utilitaire de grand format fera son entrée chez les concessionnaires canadiens de la marque à la mi-août. Et, bien qu’il reprenne le nom d’un modèle lancé en 2003, il en est très largement différent, ce qui n’implique pas pour autant qu’il soit vraiment nouveau !

C’est que l’Armada 2017 était déjà présent sur notre marché et ailleurs dans le monde, mais sous d’autres noms. Ici, nous l’avons vu pour la première en 2011, lorsque Infiniti a renouvelé le QX56 (un modèle qui a été renommé QX80 en 2014).

Ailleurs dans le monde, cet utilitaire porte un nom plus que cinquantenaire : Patrol. Un nom utilisé pour la première fois en 1951 pour désigner un 4×4 plutôt rustique. Le Patrol dont le nouvel Armada et le QX80 sont les jumeaux remonte, lui, à 2010. En février de cette année-là, nul autre que le PDG de l’Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn (photo ci-dessous), a dévoilé cette septième génération d’utilitaire lors d’une conférence de presse organisée à Abu Dhabi, dans les Émirats Arabes Unis. Un lieu parfaitement justifié, le Moyen-Orient étant un marché de prédilection pour cet utilitaire.

Un mois plus tard, au Salon de New York, la filiale étatsunienne de Nissan dévoilait le premier jumeau du Patrol destiné à l’Amérique du Nord : l’Infiniti QX56. Le chemin était tracé pour l’Armada 2017, qui en sera la contrepartie « abordable ».

HeapMedia378297

Pour Nissan en Amérique du Nord, le changement est important. La première génération d’Armada (un utilitaire appelé brièvement Pathfinder Armada, en 2003) utilisait une variante du châssis de la première camionnette Titan. Conséquemment, il était assemblé à l’usine Nissan de Canton, au Mississippi. À l’instar de l’Infiniti QX80 et du Nissan Patrol, le nouvel Armada, lui, proviendra plutôt de Kyushu, au Japon.

Cependant, comme pour ses jumeaux, le moteur V8 de l’Armada sera de nouveau fabriqué à l’usine de Decherd, au Tennessee, pour être ensuite expédié au Japon, pour l’assemblage final du véhicule. En effet, Nissan ne produit pas de moteurs de ce type en Asie.

Ce V8 Endurance est un moteur de 5,6 L à injection directe. Il sert également à la nouvelle camionnette Titan 2017 d’une demie-tonne et produit 390 ch et 401 lb-pi de couple. Il partage aussi la boîte de vitesses automatique à 7 rapports qui sert à l’Infiniti QX80.

Les gains sont importants par rapport au V8 de 5,6 L à injection multipoint qui servait à l’ancien Armada. Il ne produisait que 317 ch et 385 lb-pi de couple, une puissance qui parvenait aux roues motrices par le biais d’une boîte automatique à 5 rapports.

Comme le modèle qu’il remplace, l’Armada 2017 a une carrosserie fixée à un châssis à longerons. De plus, tous les modèles proposés au Canada auront quatre roues motrices, alors qu’aux États-Unis le constructeur offrira aussi une version à deux roues motrices.

HeapMedia378296

Sa capacité de remorquage diminue de 227 kg, puisqu’elle passe de 4 082 à 3 855 kg (9 000 à 8 500 lb). Cela n’empêche pas le constructeur d’affirmer que cette nouveauté conserve la plus haute capacité de remorquage de son créneau.

L’habitacle, qui reçoit une dotation très complète, peut accueillir six ou sept personnes selon la version choisie. Nissan Canada a d’ailleurs annoncé hier les prix des deux versions qui constituent la gamme. L’Armada SL sera offert à partir de 63 500 $, alors que la version Armada Platinum, plus cossue, aura un prix de base de 69 998 $.

À titre de comparaison, au moment de publier cette nouvelle, l’Infiniti QX80 2016 d’entrée de gamme était offert à partir de 74 650 $, alors que la version Limited, le porte-étendard de la gamme, avait un prix de base de 92 800 $.

Le Nissan Armada fait partie de ces véhicules méconnus puisque peu vendu. En 2015, le constructeur nippon en a vendu tout juste 634 au Canada, ce qui correspond à moins d’un pour cent de l’ensemble des ventes des produits Nissan et Infiniti.

Un cas isolé ? Pas du tout puisque les ventes du Toyota Sequoia, un rival direct de l’Armada, ont été aussi marginales l’année dernière (663 unités).

Or, durant la même période, les ventes combinées de Chevrolet Tahoe et Suburban, et de GMC Yukon et Yukon XL ont dépassé les 7 000 unités.

Aux États-Unis, le royaume par excellence des gros camions, les ventes de l’Armada sont plus substantielles, certes, mais elles demeurent minimes lorsqu’on les compare à celles de ses modèles de GM et Ford.

Chez nos voisins, les ventes d’Armada ont devancé celles du Toyota Sequoia (12 737 contre 12 583), mais elles demeurent maigres lorsqu’on les compare aux chiffres de ventes de leurs rivaux. Les plus populaires, le Chevrolet Tahoe, le GMC Yukon et le Ford Expedition, ont trouvé respectivement 88 342, 42 732 et 41 443 preneurs.

Les piètres performances commerciales de l’Armada en 2015 pourraient être justifiées par le fait que les inventaires de ce véhicule ont été épuisés alors que la nouvelle version était sur le point d’arriver. Mais la réalité est toute autre. L’historique des ventes de l’Armada démontre que depuis son lancement, en août 2003, cet utilitaire n’a jamais remporté le succès escompté.

Aux États-Unis, après avoir réalisé de 30 000 à 40 000 ventes par année, de 2004 à 2007, les ventes d’Armada se sont mises à dégringoler pour atteindre des ventes annuelles de 12 737 unités en 2015.

Par ailleurs, au Canada, la performance commerciale de ce véhicule n’a jamais dépassé les 634 ventes réalisées en 2015, et ce pour la dizaine d’années où la première génération de ce véhicule a été commercialisée.

Dans un contexte où ce genre de véhicule remporte un succès relatif, mais évident chez nos voisins étatsuniens, et compte tenu que les gurus de l’industrie prévoient une hausse de la demande de ces mastodontes, les stratèges de Nissan sont sûrs de voir les ventes du nouvel Armada croître — sans doute plus au sud de la frontière, c’est clair. L’avenir nous dira si la substitution d’un clone du Patrol aura été la bonne décision.

HeapMedia378282