Au cours des dernières semaines, j’ai eu l’occasion de participer aux deux événements médiatiques où le Qashqai a pu être mis à l’essai. Une première fois à Nashville, au Tennessee, en mai, ainsi qu’il y a quelques jours, à Montréal.

Lors de la première occasion, seule la version la plus luxueuse, SL, était à notre disposition. Cette dernière ne propose pas de choix de boîtes alors qu’elle n’est équipée que d’une transmission automatique à variation continue (CVT).

À Montréal, j’ai pu essayer la version de base à boîte manuelle, la S, ainsi qu’un modèle de milieu de gamme, SV.

J’ai fait le tour, comme on dit. Considérant ces essais, et en regard de l’analyse de la gamme de prix, il apparaît évident que certaines versions sont plus intéressantes que d’autres. Avant de trancher, voici cette fameuse gamme de prix.

Qashqai S BM 2RM : 19 998 $
Qashqai S BA 2RM : 21 998 $
Qashqai S BA 4RM : 24 198 $
Qashqai SV BA 2RM : 24 598 $
Qashqai SV BA 4RM : 26 798 $
Qashqai SL BA 4RM : 29 498 $
Qashqai SL Platinum BA 4RM : 32 198 $

Le titre de la présente section est au pluriel, car il y a plus d’une variante intéressante. Dans un premier temps, le modèle de base à boîte manuelle est à considérer en raison de son prix. Il faut cependant faire quelques sacrifices, comme oublier le régulateur de vitesse, un oubli impardonnable. En revanche, le modèle compte sur les sièges chauffants. On abandonne aussi l’idée de la traction aux quatre roues; le choix est ici basé en fonction du prix.

Le modèle de base est aussi proposé avec la boîte automatique. Là, le consommateur a le choix d’une configuration à traction ou à quatre roues motrices. Le choix est facile ici, considérant notre climat.

La même maxime s’applique aux deux variantes SV. Seulement 2200 $ les séparent. C’est le prix à payer pour obtenir la motricité aux quatre roues.

Là où, à mon humble avis, le Qashqai est un moins bon achat, c’est lorsque la facture avoisine les 30 000 $. Si on ajoute à la version Platinum le transport et la préparation (1750 $) et les taxes, on dépasse les 40 000 $. C’est beaucoup trop pour ce genre de véhicule. À ce prix, on peut mettre la main sur un produit d’une catégorie supérieure, configuré de façon similaire.

À vous de voir.

Pour ce qui est de l’expérience au volant en tant que tel, sans s’étendre sur la question ici, on a droit à un véhicule au comportement neutre. Le Qashqai n’a rien de sportif, mais propose un rendement prévisible et avance une belle douceur de roulement. Les versions à boîte manuelle sont bien plus agréables à l’usage; dommage que leur tirage soit limité.

Un conseil en terminant. Le segment regorge de produits. Les Mazda CX-3, Honda HR-V, Toyota C-HR, Ford EcoSport et compagnie attendent que vous les mettiez à l’essai avant de prendre une décision. Avant de faire un choix, prenez le temps d’examiner vos options et évaluez bien vos besoins.