Le grand patron de Volkswagen, Herbert Diess, a annoncé que le premier constructeur allemand mettra bientôt en production une fourgonnette à propulsion électrique inspirée du concept I.D. Buzz.

Cette annonce a été faite de manière impromptue lors du dévoilement de la nouvelle Polo, qui avait lieu la semaine dernière à Berlin, en Allemagne.

Diess n’a cependant donné aucun échéancier pour sa commercialisation.

L’hebdomadaire britannique Auto Express rapporte dans sa dernière livraison que Herbert Diess a affirmé : « Les automobiles chargées d’émotions sont très importantes pour notre marque. Nous vendons encore beaucoup de Beetle, particulièrement aux États-Unis. Et il y a le Microbus que nous avons récemment pris la décision de mettre en production. »

Dévoilé au Salon de l’auto de Detroit, en janvier dernier, ce véhicule-concept à moteur électrique a été construit sur une plateforme MEB XL, la version allongée d’une nouvelle plateforme modulaire baptisée « MEB » (de l’allemand Modularen Elektrifizierungs-baukasten) que Volkswagen destine à une future gamme de véhicules électriques.

L’I.D. Buzz est le second modèle de la famille « I.D. » à avoir été montré. Volkswagen avait dévoilé l’I.D Concept, une berline à hayon, au Mondial de l’automobile de Paris, en septembre 2016, alors qu’il a présenté l’utilitaire I.D. Crozz au salon Auto Shanghai, en avril dernier.

À l’instar de l’actuelle Beetle, l’I.D Buzz adopte une allure rétro rappelant, cette fois, le Type 2 Microbus (également surnommé Minibus en Amérique du Nord), la petite fourgonnette des années 50. Sa peinture deux tons à découpage en V à l’avant, qui encadre un écusson VW surdimensionné, constituent un clin d’oeil évident à cet ancêtre. Par contre, l’architecture de ce concept permet d’avoir un habitacle beaucoup plus spacieux, alors que d’imposantes roues de 20 po et des phares à DEL confirment l’appartenance de ce véhicule au 21e siècle.

Le constructeur affirme que l’I.D. Buzz aurait une autonomie de 600 km. Son système de propulsion, qui développe 275 kW (l’équivalent de 374 ch), lui permettrait d’accélérer de 0 à 100 km/h en 5 s environ. De plus, sa batterie d’une capacité de 111 kWh pourrait être rechargée à 80 % en l’espace de 30 min.

Fait à noter, le concept I.D. Buzz préfigure aussi des véhicules à conduite autonome promis par Volkswagen pour 2025.