La vente aux enchères annuelle de Worldwide Auctioneers à Auburn, en Indiana, suscitera sans doute beaucoup d’intérêt auprès des amateurs du groupe rock britannique The Beatles cette année, puisque deux véhicules vedettes qui ont appartenu à des membres de cette formation y seront offerts: la Morris Mini Cooper S De Ville 1965 de Paul McCartney et la Mercedes-Benz 300TD 1979 de John Lennon. Deux pièces de collection qui justifieraient que l’événement soit présenté sous le thème de… Yesterday !

Ces voitures proviennent de la collection de la famille Godbey, propriétaires du musée Sarasota Classic Car de Floride. Elles seront offertes sans prix de réserve.

HeapMedia488312

La voiture de McCartney est sans doute la plus attirante des deux. Cette Morris Mini Cooper S De Ville 1965 avait été préparée par Harold Radford Coachbuilders, un carrossier londonien qui embourgeoisait les Mini, de 1963 à 1975.

Sa dotation comprend deux projecteurs additionnels logés dans la calandre, un toit coulissant Webasto et des feux arrière empruntés aux Aston Martin de l’époque.

L’intérieur se démarque de celui d’une Mini de série par les lève-vitres électriques, un volant en bois Moto-Lita à trois branches, une sellerie de cuir et des boiseries décoratives.

Cette voiture est une des quatre Mini commandées par le gérant des Beatles, Brian Epstein, pour ses protégés. Trois d’entre elles provenaient de Radford et la quatrième de Hooper, un autre carrossier.

Comme les trois autres, la voiture de McCartney est équipée du quatre cylindres transversal de 1,3 litres (1 275 cc) à double carburateur de série des Cooper. Ce moteur de 63 chevaux entraîne les roues avant par le biais d’une boîte manuelle à quatre vitesses.

HeapMedia488325

On a vu cette voiture, qui a une carrosserie Vert armoise californienne, dans le film Magic Mystery Tour de 1967. On l’aperçoit aussi sur cette photo aujourd’hui célèbre (ci-dessus) qui montre McCartney au volant avec, à ses côtés, Linda Eastman, chanteuse du groupe Wings, qui allait devenir son épouse.

L’encanteur précise que la Morris Mini Cooper a subi une restauration cosmétique et que son moteur a été remis à neuf en 2001.

Aucune valeur n’a été avancée pour cette puce mignonne. On peut s’attendre toutefois à un prix de vente dans les six chiffres, du moins si l’on se fie aux résultats obtenus l’an dernier par l’encanteur londonien Bonhams, qui a vendu la Mini Cooper S Radford de Ringo Starr à l’ex-Spice Girl, Geri Halliwell, pour environ 170 000 $ (102 300 £)…

… mais sûrement pas autant que le million de dollars américains payés pour la Bentley S3 Continental Flying Spur de Keith Richards des Rolling Stones – vous savez, celle qui avait une cachette à drogues?

HeapMedia336245

La Mercedes-Benz 300TD 1979 de John Lennon, quant à elle, n’est assurément pas aussi sexy. Mais puisqu’elle a appartenu à cette célébrité, elle suscite beaucoup d’intérêt parmi les collectionneurs.

Son cinq cylindres turbodiesel de 3,0 litres, qui se contente de 87 chevaux, n’a rien pour la distinguer. D’ailleurs, Yoko Ono, la conjointe de Lennon, l’avait sans doute commandée pour sa vocation utilitaire.

Et pourtant, cette 300TD très ordinaire est devenue l’artefact d’une saga après avoir été maintes fois citée par un des biographes de Lennon : le journaliste Frederic Seaman. Embauché par le chanteur en février 1979 pour être son assistant, il l’a accompagné jusqu’à son décès tragique, survenu en décembre 1980. Puis, il publie The Last Days of John Lennon: A Personal Memoir en 1991, l’ouvrage dans lequel il fait de nombreuses références à cette Mercedes.

Après la mort de Lennon, plutôt que de sombrer dans l’oublier, la 300TD est devenue un symbole du chanteur dans les musées où elle a été exposée, à Nashville, Toronto et enfin Sarasota. Elle a même été l’objet d’un épisode de la série Lost and Found diffusé par le canal History, en décembre 2000.

Depuis 2005, elle aurait reçu de nouvelles roues et serait toujours aussi agréable à conduire, assure l’encanteur. Parions que lors de l’encan, elle sera l’objet d’une chaude lutte entre collectionneurs dont l’issue sera un prix de vente faramineux, étant donné que la valeur moyenne de cette voiture gravite autour de 10 500 $ US selon la compagnie d’assurances étatsunienne Hagerty — du moins, une 300TD qui aurait appartenu à un quidam !

HeapMedia488305

Ces deux voitures seront parmi les vedettes de la 11e vente annuelle de Worldwide Auctioneers organisée à Auburn, en Indiana; un événement qui réunira un peu plus de 100 véhicules de collection anciens et récents.

Cette vente aura lieu au pavillon Cord L-29 du National Auto & Truck Museum, le samedi 1er septembre prochain. Pour plus de détails, il suffit de consultant le site de cette entreprise : worldwide-auctioneers.com.