Le jour même où Audi dévoilait le Q8, son nouvel utilitaire vedette, le hasard (?) a voulu que BMW lève également le voile sur un important modèle de sa gamme qu’il renouvelle : le BMW X5 2019, son utilitaire le plus populaire sur notre continent.

L’annonce de ce lancement s’est faite de manière plus humble toutefois. Contrairement à Audi, qui avait organisé une conférence de presse en Chine avec une rediffusion à l’échelle planétaire, pour introduire le X5 de 4e génération BMW s’est contenté de quelques communiqués accompagnés de photos diffusés bêtement sur Internet.

Un choix logique, sans doute, pour une nouveauté qui n’a rien de révolutionnaire, sa silhouette discrètement remodelée se voulant plutôt « évolutionnaire ». Après tout, choquer une clientèle fidèle et convaincue par un bouleversement ne serait pas de bon ton.

Depuis son lancement, il y a près de 20 ans, plus de 2,2 millions de X5 sont sortis de l’usine BMW de Spartanburg, en Caroline du Sud, et rapidement, ce gros utilitaire est devenu un modèle phare pour la marque.

En 2017, le X5 a été l’utilitaire BMW le plus vendu en Amérique du Nord. Les ventes de ce modèle au Canada et aux États-Unis ont totalisé 57 680 exemplaires, alors que le X3, second à ce palmarès de ventes, a trouvé 46 421 preneurs.

Cela dit, il faut préciser que, contrairement à la tendance actuelle dans notre marché où les utilitaires d’autres constructeurs dominent leurs ventes, le succès commercial de BMW repose encore largement sur plusieurs gammes d’automobiles : nommément les Séries 3, 4 et 5, la première demeurant le produit le plus vendu dans nos deux pays avec 67 143 ventes, mais aussi à l’échelle planétaire.

Bref, cette nouvelle génération du X5 n’avait pas besoin d’une transformation radicale, simplement d’une mise à jour. On a donc remodelé légèrement la carrosserie, tout en modifiant ses mensurations pour accroître le confort intérieur, affirme le constructeur. Ce nouvel utilitaire gagne donc 36 mm en longueur, 66 mm en largeur et 19 mm en hauteur, tandis que l’empattement allonge de 42 mm.

Cette refonte n’a pas affecté de manière significative le coffre, son volume utile changeant très peu. Il varie désormais de 645 à 1860 L comparativement à 650 à 1 870 L dans le cas de l’ancien X5 ordinaire (le constructeur n’ayant rien annoncé au sujet des futures variantes électrifiées).

BMW Canada a, par ailleurs, confirmé que la gamme 2019 comportera deux versions à moteur à essence. Le X5 xDrive 40i, qui remplace le xDrive 35i, aura une évolution de son 6-cylindres en ligne à turbocompresseur de 3,0 L. Ce moteur développera 335 ch (+5 ch) et 330 lb-pi (+30 lb-pi) de 1 500 à 5 200 tr/min, et il autorisera une accélération de 0 à 100 km/h en 5,5 s.

Par ailleurs, à l’instar du modèle antérieur du même nom, le X5 xDrive 50i 2019 reconduira le V8 biturbo de 5,0 L, un moteur produisant désormais 456 ch (+11 ch) et autant de couple que la version antérieure, soit 479 lb-pi de 1 500 à 4 750 tr/min. Ce V8 au son exquis pourra abattre les 100 km/h en 4,7 s.

Ces deux moteurs seront jumelés à une version améliorée de la boîte de vitesses Steptronic, une automatique à 8 rapports dont les changements de rapports ont été optimisés.

HeapMedia486175

Pour la première fois, le X5 pourra être équipé pour s’aventurer hors des sentiers battus avec le nouvel ensemble tout terrain optionnel baptisé xOffroad, qui comprendra un différentiel arrière verrouillable et des plaques protectrices pour les composantes vitales les plus exposées sous le véhicule.

Le constructeur offrira également de nouveaux systèmes de châssis inédits à commencer par une suspension pneumatique sur les deux essieux et une servodirection ActiveDrive à quatre roues directrices, une première pour un modèle X de BMW.

Des phares à diodes électroluminescentes (DEL) seront désormais de série, alors que des projecteurs au laser avec phares DEL adaptatifs servant à optimiser l’éclairage des feux de route s’ajouteront aux équipements optionnels, tout comme les premières roues en alliage léger de 22 po proposées pour cet utilitaire.

À l’intérieur, le système BMW Live Cockpit Navigation Pro composé de deux écrans de 12,3 po à affichage numérique devient un équipement de série.

De plus, la dotation pourra être enrichie par un nouveau système de climatisation à quatre zones et un toit panoramique en verre appelé Sky Lounge, qui couvre une surface 30 % plus importante que celui qu’il remplace, précise le constructeur.

Comme les X5 des trois générations antérieures, le modèle 2019 sera fabriqué à l’usine de Spartanburg, qui assemble également des X3, X4 et X6, et bientôt aussi le nouveau BMW X7.

Ce nouvel utilitaire sera en vente au Canada en novembre 2018.

HeapMedia486165