Six milliards d’euros, c’est la somme que prévoit investir le constructeur Porsche dans l’électromobilité d’ici 2022 – un budget alloué pour développer la stratégie hybride rechargeable et purement électrique de ses véhicules au fil des cinq prochaines années.

«Nous doublons nos dépenses en matière d’électromobilité, a expliqué Oliver Blume, président du conseil de direction de Porsche. En même temps que le développement de nos modèles à moteurs à combustion, nous nous donnons un objectif important à atteindre avec cette décision pour l’avenir.»

Déjà, on sait que que 500 millions sont destinés à la Porsche Mission E et ses variantes.

Par ailleurs, environ un milliard de dollars seront investis pour l’électrification des modèles existants, tandis que quelques centaines de millions sont prévus pour l’agrandissement de sites de production.

Finalement, environ 700 millions seront utilisés pour le développement de nouvelles technologies, de mobilité intelligente et même pour les infrastructures de recharge.

Jusqu’ici, la Porsche Mission E, premier modèle entièrement électrique de la marque, a créé environ 1200 emplois.

Cette rivale directe de la Tesla Model S pourra compter sur une mécanique de 600 chevaux, lui conférant un 0-100 km/h en moins de 3,5 secondes.

Son autonomie prévue est de 500 km, tandis que son temps de recharge (80% du bloc de batteries) ne nécessitera qu’une quinzaine de minutes.

HeapMedia339118

Si Porsche s’ajoute aux BMW, Volvo, Infiniti et même Maserati de ce monde qui ont tous promis de se lancer massivement dans l’électrification de leurs flottes respectives d’ici quelques années, les puristes de la 911 n’ont rien à craindre à court terme: les bons vieux modèles munis de moteurs à combustion sont là pour rester.

D’ailleurs, si Porsche soutient que l’engouement pour ses plus récentes hybrides rechargeables est plus élevé que prévu en Europe, la proportion E-Hybride des exemplaires de Porsche Cayenne écoulés en 2017 n’est, au Canada, que d’un sur dix (13%).

Porsche Canada nous a cependant révélé que de toutes les provinces, c’est au Québec où il se vend le plus de véhicules hybrides enfichables Porsche – avec un modèle sur quatre (24%).

À court terme, cette proportion de véhicules hybrides Porsche est appelée à gonfler chez nous, avec l’ajout récent d’une deuxième variante E-Hybride au sein de sa gamme Porsche Panamera.

La nouvelle Porsche Panamera Turbo S E-Hybride trône au sommet de la gamme, celle-ci s’adressant à un groupe cible aisé, mais également sensible aux performances relevées de leur véhicule – puisqu’elle propose 680 chevaux sous le pied droit.