Cette décision, ainsi que d’autres, de même nature, est la conséquence directe des objectifs que doivent atteindre les manufacturiers en 2025. Ces objectifs, établis par les autorités, les obligent à revoir non seulement leurs propositions, mais aussi leur philosophie.

Si les décennies 1910 et 1920 ont été révolutionnaires dans l’histoire de l’automobile du XXe siècle, les mêmes décennies, 100 ans plus tard, seront aussi marquantes.

Et chez Porsche, la transformation commence à prendre forme. Le passage à des mécaniques 4-cylindres pour la Boxster n’était qu’un prélude, en fait, car c’est vers l’électrification que l’entreprise va trouver ses comptes… et répondre aux objectifs. En fait, la firme prévoit que d’ici 2025, la moitié des véhicules qu’elle va écouler seront mus par l’électricité.

Déjà, une première voiture entièrement électrique entrera en production en 2019, la Mission E. Cette dernière avait été présentée sous forme de concept en 2015 au Salon de Francfort (photos). Maintenant, Porsche annonce qu’un deuxième véhicule propulsé par l’électricité joindra la famille. Puisqu’une voiture est déjà dans les plans, il est permis de croire que le nouveau venu sera un VUS.

HeapMedia443995

À ce sujet, Michael Steiner, le responsable du développement chez Porsche, a pratiquement confirmé la nouvelle au magazine Automotive News en mentionnant que le nouveau produit ne serait pas une voiture et qu’il était « logique de croire que le segment visé pourrait être un VUS ».

Une vraie réponse de politicien.

Cependant, Michael Steiner a ajouté quelque chose d’intéressant en expliquant qu’il était « … inquiet que les instances gouvernementales finissent par rendre certaines technologies illégales comme les moteurs à essence ou diesel. » Sa réponse confirme du coup l’intention de Porsche de toujours proposer les mécaniques (comme le moteur 6-cylindres à plat) qui ont fait sa réputation au fil des années.

Des moteurs qui définissent l’expérience Porsche.

À ce chapitre, il sera intéressant de voir de quelle façon les ingénieurs réussiront (ou non) à conserver l’unicité de l’expérience de conduite Porsche dans un cadre entièrement électrique.

Nous n’avons pas, pour l’instant, de dates concernant l’arrivée de ce deuxième véhicule électrique chez Porsche. Le début de la décennie 2020 semble le plus probable.