Vous commandez sur le web? Amazon livrera vos nouvelles paires de bas cool, le dernier best-seller ou même votre Kraft Dinner directement chez vous… ou dans le coffre de votre voiture – qu’importe où elle se trouve.

C’est la nouvelle tendance que permet l’Internet des objets. Justement, les voitures sont de plus en plus des objets connectés…

Et Amazon l’a bien compris: le géant du commerce en ligne veut utiliser la connexion Internet d’un nombre grandissant d’automobiles, car ces systèmes peuvent déverrouiller le coffre – ne suffit plus que le livreur y dépose vos achats.

HeapMedia484888

Le principe n’est pas nouveau. Depuis 2015, GM, Volvo et Audi expérimentent le service – principalement en Europe.

C’est Volvo qui a d’abord ouvert le bal: en première mondiale, le constructeur s’est servi de son système Volvo On Call, mais seulement dans son fief de Göteborg, en partenariat avec deux commerces virtuels, Lekmer (jouets) et Mat.se (épicerie).

La technologie de «livraison» a été développée en collaboration avec la cousine suédoise Ericsson: celle-ci permettait, dès l’achat effectué par son téléphone, de localiser la voiture par GPS et de créer une clé numérique temporaire pour que le livreur puisse n’ouvrir que le coffre.

Les portières demeuraient verrouillées, mais le système envoyait un courriel ou un texto confirmant que la commande avait bel et bien été livrée à l’heure dite. Les utilisateurs ont été conquis (qui ne le serait pas!), appréciant par exemple une livraison effectuée juste avant qu’ils ne récupèrent leur voiture en quittant le bureau.

Finis, les retours à la maison sans le cadeau d’anniversaire qu’on comptait justement acheter sur l’heure du midi…

HeapMedia484879

L’an dernier, Amazon a frappé un grand coup en demandant à ses clients américains d’Amazon Prime la permission de livrer leurs achats en déverrouillant la porte d’entrée de leur logement. Walmart avait renchéri en offrant de livrer de la nourriture directement dans votre frigo. (!)

Ces géants du commerce enfreignent ainsi un des derniers tabous de la vie privée individuelle: qu’un inconnu entre chez vous. Ils promettent toutefois tous les contrôles de sécurité imaginables, et même de filmer la visite du livreur pour que vous puissiez la contempler sur votre téléphone intelligent.

Mais depuis cette semaine, Amazon a poussé le bouchon encore plus loin: le géant du commerce électronique offre de faire de même dans votre voiture.

Pour l’heure, le service est offert dans 37 villes américaines et leurs banlieues. Le détaillant vise environ sept millions de modèles 2015 ou plus récents de Chevrolet, Buick, GMC, Cadillac et Volvo connectés au service OnStar ou Volvo On Call. Le service ne sera toutefois pas disponible pour les voitures qui sont stationnées à l’intérieur.

HeapMedia484882

Comment ça fonctionne? D’abord, les utilisateurs doivent télécharger une application dans leur téléphone, qui leur permet de magasiner chez Amazon, de payer, de surveiller la livraison (le bon vieux tracking) et de recevoir des messages confirmant que leurs achats sont bien rendus dans le coffre de leur véhicule. Oui, les commandes peuvent même être passées avec Alexa.

Une fois la commande reçue, le livreur d’Amazon utilise le GPS et le numéro de plaque pour localiser la voiture. Dès qu’il se trouve en sa présence, il scanne le paquet et le système déverrouille alors le coffre. L’employé y dépose le paquet, referme le coffre et contrôle s’il est verrouillé, puis envoie un message de confirmation. Amazon assure que le livreur n’a pas accès aux données colligées par le système OnStar, et que toutes les communications sont cryptées.

La commande est trop grande pour être placée dans le coffre? Qu’à cela ne tienne, elle le sera dans la cabine. Par ailleurs, Amazon garantit la livraison en quatre heures le même jour ou le lendemain.

HeapMedia484889

Amazon a testé le nouveau service au cours des six derniers mois dans l’État de Washington et en Californie. Dans ses vidéos marketing, l’entreprise offre le témoignage d’une jeune maman qui apprécie se faire livrer des couches sans que le messager ne sonne à la porte, évitant de réveiller le bébé durant ses siestes.

Une autre vidéo montre une jeune professionnelle au boulot qui se fait rappeler par son pre l’anniversaire de sa mère. En temps normal, ça serait la catastrophe, mais avec Amazon qui livre à sa voiture de quoi se changer en fin de journée, ainsi qu’un cadeau déjà tout emballé jusque dans son salon, l’affaire est ketchup…

Amazon affirme qu’il ne s’attend pas à faire plus d’argent avec ce service, qui demeure en mode test pour encore deux ans, soutenant qu’il vise plutôt rendre un service additionnel à ses clients.

Ah, si la vie devient comme ça: on aura… de plus en plus besoin de Visa!