Prato Automobiles est un fabricant de voitures exclusives de très haute performance installé dans la petite commune de La Plagne Tarentaise (moins de 1 000 habitants) en Savoie, dans les Alpes française. Pendant les sept dernières années, cette entreprise n’a jamais suscité la curiosité des paparazzis et des médias, malgré la gestation de leur bolide baptisé Orage. Mais depuis son apparition en juin dernier, suivi de sa présentation au Salon de l’auto de Dubaï, qui accueillait ses derniers visiteurs hier soir, cette nouveauté s’est transformée en tempête médiatique.

Les concepteurs de l’Orage sont Bruno Prata et Rodolphe Tousset, un designer automobile indépendant et un ingénieur en mécanique qui ont aussi fondé l’entreprise alpine. En créant leur voiture, ils étaient guidés par un leitmotiv très simple : aller aux bases et à l’essentiel avec un style dynamique et unique, une sonorité tonitruante et un plaisir de conduite incomparable, résultant en une pure passion.

La longue maturation de leur projet a abouti à trois premières mondiales. D’une part, l’Orage a le V8 atmosphérique le plus puissant au monde monté dans une voiture de série. Il s’agit, de plus, de la première voiture au monde dotée d’un système d’éclairage utilisant une technologie intégrale « DELo » (pour diode électroluminescente organique). Enfin, elle est également la première voiture au monde à utiliser de l’électronique aérospatiale à connecteurs en or 24 carats pour offrir une fiabilité totale dans des conditions extrêmes, affirment Prata et Tousset.

Son V8 de 8,1 L produit 900 ch et un couple phénoménal : 769 lb-pi à 5 200 tr/min. Il entraîne les roues arrière par le biais d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports et son arbre de transmission est fait de fibre de carbone, de sorte à donner un moment d’inertie plus faible précisent les concepteurs. Ce groupe motopropulseur permet à l’Orage d’accélérer de 0-100 km/h en 2,8 s et d’atteindre une vitesse de pointe de 370 km/h.

L’intérieur est fait entièrement de carbone. Cependant, l’utilisation de matériaux nobles, comme le cuir et l’aluminium fraisé dans la masse, donnent un touche luxueuse à cet habitacle.

L’Orage est munie de sièges baquets faits de carbone également. Compte tenu des performances dont cette voiture est capable, elle est munie de harnais de sécurité à quatre points d’encrage, mais le mélomane appréciera sans doute davantage le système multimédia à écran tactile logé dans la console centrale.

Homologuée pour la route, pas plus de 19 exemplaires de l’Orage seront produits, du moins dans sa forme actuelle. De plus, chaque exemplaire sera unique. D’ailleurs, lorsqu’une combinaison de couleurs et de types de carbone sera réservée par un client, ce dernier en aura l’exclusivité puisqu’elle sera retirée du catalogue.

En matière d’exclusivité, les deux créateurs de Prato Automobiles ne voient aucune limite. Ils proposent un programme de personnalisation offrant des possibilités sans fins avec, par exemple, le recouvrement des étriers de freins avec des feuilles de métal précieux (cuivre, argent, or, platine ou palladium) selon un procédé qu’ils ont breveté.

L’acheteur pourra aussi faire son choix parmi plusieurs cuirs exotiques, des motifs de surpiqures et des matériaux divers. Il pourra commander recouvrement de toutes les pièces en aluminium avec des feuilles de métal précieux, mais aussi le remplacement de toutes les pièces décoratives en aluminium par de la fibre de carbone, des boiseries, de la pierre volcanique, de l’acier Damas, du carbone Damas et même l’incrustation de pierres semi-précieuses ou précieuses. Il n’y a pas de limite !

Tout cela donne une idée du prix que pourra coûter ce bolide, qui est offerte à partir de la coquette somme d’environ 1,25 million de dollars (850 000 €). Ce prix comprend toutefois une montre exclusive : une Tourbillon Oculus 1297 Orage fabriquée par les Ateliers de Monaco. Cette montre sera d’ailleurs fabriquée en carbone ultraléger, comme la voiture, et portera le numéro du châssis de l’Orage gravé sur son cadran. Chez Prato Automobiles, on parle d’un « combo de design sportif et raffiné ».