Au total, ce sont près de 978 000 véhicules que la firme coréenne ordonne au bercail. La raison : des ceintures de sécurité avant peuvent se détacher en cas d’impact. Lorsqu’on sait que la raison d’être d’une ceinture est de nous tenir en place, voilà un problème dont le potentiel de gravité est élevé.

Le rappel touche un modèle en particulier, soit la berline Sonata produite pour les années 2011 à 2014. La version hybride du même modèle est aussi concernée, cette fois pour les millésimes 2011 à 2015.

Selon le communiqué émis par le constructeur, l’attache du point d’ancrage de la ceinture pourrait ne pas avoir été bien fixée lors de l’assemblage initial. Si c’est le cas, la ceinture pourrait se détacher en cas de collision.

Heureusement, toujours selon la firme, seulement une blessure mineure aurait été rapportée en lien avec ce problème.

Ce dernier aurait été découvert en septembre dernier lorsqu’un propriétaire a informé les autorités que la ceinture du côté passager de sa Sonata 2013 s’est détachée lors d’une collision.

Les propriétaires des véhicules touchés par ce rappel recevront des notifications à compter du 7 avril prochain. Les concessionnaires inspecteront les points d’ancrage des ceintures et les répareront lorsque la situation l’exigera.