Vendredi, c’était au tour de Bugatti d’émettre un bulletin afin d’inviter tous les propriétaires de Chiron à passer par l’atelier, question de corriger un problème potentiellement dangereux. Ce dernier concerne des soudures qui auraient été mal exécutées… ou carrément bâclées au niveau des sièges. Celles-ci assurent que les supports du dossier font bien leur travail, soit de le maintenir relevé à la position désirée par le conducteur.

Or, en raison du défaut décelé, le contraire peut se produire. La Chiron, capable d’effacer le 0-100  km/h en seulement 2,4 secondes, génère une telle poussée que le dossier peut s’incliner sous la force du poids du pilote, ce qui n’est manifestement pas souhaitable.

HeapMedia444375

La Chiron est fabriquée à la main. On la penserait à l’abri de ce genre de pépin. Ce n’est de toute évidence pas le cas. Pour ce qui est de la pièce défectueuse, il faut se tourner vers le sous-traitant Sparco pour identifier la source.

Ironiquement, le Ford F-150 a récemment fait l’objet d’un rappel pour un ennui similaire.

Pour en revenir à la Chiron, l’histoire ne dit pas comment le problème a été détecté, mais il est permis de croire que c’est lors d’une accélération monstre.