On savait déjà qu’un Tesla Modèle X pouvait tracter une remorque Airstream. On ignorait toutefois que cet utilitaire électrique pouvait également déplacer des charges aussi lourdes qu’un avion de ligne. Un exploit de la sorte a été réalisé à Melbourne, en Australie, le 15 mai dernier, dans une tentative visant à établir un nouveau record Guinness.

Jusqu’ici, personne n’avait réussi à remorquer un avion gros porteur à l’aide d’un véhicule de tourisme électrique. Le coup d’éclat réalisé par la filiale australienne de Tesla et le transporteur aérien Qantas a, du même coup, servi à mettre en valeur le Boeing 787-9 Dreamliner, nouvel avion vedette du transporteur aérien.

Sur une voie de circulation inoccupée de l’aéroport de Melbourne, un Modèle X P100D à 7 places, version la plus puissante de la gamme, a été arrimé à un Dreamliner capable de transporter 236 passagers.
.

La capacité de remorquage de l’utilitaire californien à quatre roues motrices a beau atteindre 2 250 kg (2,3 t), le Dreamliner, lui, pesait 130 t !

Pourtant, ses deux moteurs électriques, qui développent une puissance nette de 792 ch et 713 lb-pi de couple, lui ont permis de déplacer le mastodonte de Qantas sur près de 300 m.

Les organisateurs de cette démonstration inusitée attendent maintenant que Guinness World Records entérine ce nouveau record.

Fait à noter, Qantas utilise déjà des remorqueurs d’avions électriques sur le tarmac des aéroports de Sydney et de Canberra, afin de réduire les émissions de carbone attribuables à ses activités au sol.

Ce n’est pas la première fois qu’un constructeur d’automobiles s’attaque à un record du genre, du moins avec un véhicule doté d’un moteur thermique.

En janvier 2017, par exemple, Richard Payne, un technicien de Porsche Great Britain, a réussi à déplacer un Airbus A380 d’Air France sur 42 m à l’aide d’un Porsche Cayenne S.

Doté d’un V8 TDI turbodiesel de 385 ch produisant 850 Nm de couple, l’utilitaire allemand qu’il conduisait lui a permis de sortir l’avion à deux ponts de 285 t hors de son hangar de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Du coup, l’organisation Guinness a attribué à Porsche un nouveau record pour « l’avion le plus lourd remorqué par un véhicule de production ».

Par ailleurs, en 2006, un Volkswagen Touareg équipé d’un V10 TDI développant 553 lb-pi de couple avait, lui aussi, réalisé un exploit semblable à l’aérodrome de Dunsfold, près de Londres. Ce Touareg avait remorqué un Boeing 747-200 de 155 t sur 150 m.

HeapMedia485411

Annoncé par un communiqué de presse publié par la filiale britannique du constructeur de Wolfsburg, cet exploit ne figure toutefois pas au registre de l’organisation Guinness ayant été réalisé pour une campagne publicitaire imaginée par l’agence DDB Amsterdam pour promouvoir ce nouvel utilitaire.

Par ailleurs, le Tesla Modèle X n’est pas en reste. Les démonstrations spectaculaires de remorquage pullulent sur Internet.

En mars dernier, par exemple, un Modèle X a servi à extraire d’un tunnel de la Boring Company de Los Angeles un convoi de wagonnets transportant une cargaison dépassant 113 000 kg.

Plus tôt, en février, le Norvégien Bjørn Nyland, propriétaire d’un Modèle X, avait pour sa part réussi à déplacer dans la neige un camion semi-remorque pesant plus de 4 300 kg.
.