Honda fait un retour dans le monde de la Formule 1, après avoir été absent de ce sport pendant cinq ans. On ne verra pas encore une équipe complète mais la compagnie agira comme fournisseur de moteurs en 2015.

Honda a longtemps été associé à la performance et le retour à la F1 va lui donner la chance de se faire connaître comme un constructeur de moteur de course. Ce sport devient aussi un banc d’essai pour développer et tester de nouvelles technologies applicables ensuite sur les véhicules routiers.

Honda sera jumelé avec McLaren pour le développement du châssis et de la fabrication des voitures. Pour se conformer à la nouvelle réglementation, Honda construira un moteur V6 turbo de 1,6 litres avec un système de récupération d’énergie (KERS). Celui-ci sera construit principalement à Tochigi, au Japon.

Aux États-Unis, on connaît Honda dans le sport automobile particulièrement pour ses activités dans le IndyCar. Une des raisons pour laquelle le constructeur avait décidé de passer son tour lors des 5 dernières années est l’argent économisé annuellement. Cela se chiffre à environ 200 millions d’économie.

«Depuis sa création, Honda est une entreprise qui se développe en relevant des défis dans le monde la course. Honda a une longue histoire de développement de technologies et les nouveaux règlements de F1 avec l’accent mis sur l’environnement incite encore plus le développement de nos propres technologies», a déclaré Takanobu Ito, président et chef de la direction de Honda Motor Co.

Jean Todt, le président de la FIA (Fédération Internationale Automobile), exprime que «c’est intéressant de voir Honda faire son retour grâce entre autres à la nouvelles réglementation de moteur qui témoigne d’une belle vision pour le sport».

C’est en 2008 que nous avons pu voir Honda participer pour la dernière fois à la Formule 1.