Est-ce un bateau ou un autobus ? En fait, le Riverbus de HafenCity est à la fois l’un et l’autre. Il s’agit d’un bus amphibie qui a été mis en service dans un secteur touristique du quartier portuaire de Hambourg.

Ce véhicule permet aux visiteurs de découvrir Speicherstadt, le quartier historique des entrepôts, grâce à une visite guidée qui leur fait d’abord sillonner les rues du quartier durant une quarantaine de minutes, puis en naviguant sur l’Elbe, le fleuve qui se jette dans la Mer du Nord à Hambourg, pendant une trentaine de minutes.

Lorsqu’il navigue sur l’Elbe, on ne voit que la ceinture de caisse à flot du Swimbus, qui ressemble alors en tous points à un autocar touristique. C’est normal puisque son constructeur a marié la carrosserie d’un autocar Ikarus hongrois à une coque étanche construite autour d’un châssis MAN.

Ce mastodonte long de 12,1 m peut transporter dans le plus grand confort 36 passagers et un équipage de trois personnes, tout en se déplaçant à sept noeuds grâce à ses deux systèmes de propulsion par hydrojets Castoldi entraînés par un moteur marin Steyr de 156 ch. Sur terre, un moteur MAN de 290 ch prend le relais et permet au Riverbus d’atteindre une vitesse de pointe de 65 km/h.

HeapMedia409634

Réalisée par la société Swimbus International Kft de Budapest, sa construction a nécessité un an et demi et a coûté environ 1 million d’euros (environ 1,5 million de dollars). Après les deux premiers mois d’exploitation, cette année, la société Riverbus avait déjà transporté plus de 6 000 touristes. D’ailleurs, si ce véhicule amphibie est actuellement unique dans son pays, cinq à sept autres villes allemandes pourraient bientôt avoir leur propre Riverbus.

Il existe des bus amphibies du même genre ailleurs dans le monde. Fred Franken, l’homme d’affaires allemand qui a lancé le projet Riverbus, a d’ailleurs été inspiré par un véhicule similaire qu’il avait vu à Singapour, il y a 18 ans. Par ailleurs, la société Swimbus a elle-même opéré un service similaire à celui de Riverbus à Budapest, durant six ans. Il s’appelait RiverRide.

Ailleurs dans le monde, on trouve aujourd’hui, entre autres, l’Ocean Bus à Stockholm, en Suède, le Splashtours à Rotterdam, aux Pays-Bas, et le Kaba Bus avec lequel les touristes peuvent admirer le mont Fuji depuis le lac Yamanakako, au Japon.