Rolls-Royce vient de présenter sa Collection Adamas, réservée exclusivement aux modèles Wraith Black Badge et Dawn Black Badge (la décapotable).

Le traitement Adamas consiste à pousser l’enveloppe sur le plan du luxe et des prouesses esthétiques, question de montrer la maîtrise du constructeur anglais en matière de fibre de carbone et d’intégration de pierres précieuses dans ses voitures.

Le premier élément sur lequel la collection Adamas s’attarde est la légendaire silhouette emblématique tout au bout du capot, la Spirit of Ecstasy. Cette figurine obtient un traitement tout particulier: trônant sur une base de titane, elle est composée de 294 couches de fibre de carbone…

… ce qui prend 68 heures à produire, pour chaque exemplaire. C’est quatre fois le temps qu’un constructeur automobile met pour assembler au grand complet une voiture dite «normale».

HeapMedia484923

Si on a la chance de prendre place dans l’opulent habitacle, impossible d’ignorer l’horloge qui domine le tableau de bord. Celle-ci est décorée de 88 diamants incrustés dans la base. Ces pierres sont fabriquées en laboratoire, ce qui les rend physiquement… parfaites!

Puisque les acheteurs de Rolls-Royce n’ont pas de limite, on leur présentait déjà le ciel étoilé au faite de leur voiture. Mais voilà: les modèles Wraith Black Badge et Dawn Black Badge de la Collection Adamas obtiennent également la lune (!) avec ce pavillon qui incorpore 1340 lumières à fibre optique.

Évidemment, chaque exemplaire de la collection obtient une plaque illuminée qui le numérote comme suit: Black Badge Wraith Adamas – One of Forty’ ou Black Badge Dawn Adamas – One of Thirty’.

L’étiquette qui s’apposera sur ces modèles relève de l’imaginaire, mais ce sera probablement l’équivalent du prix d’un manoir dans un quartier plus que respectable. N’oublions pas que la Wraith Black Badge – sans l’écusson Adamas – se vend plus de 400 000$ au Canada.

Euh… Qui a dit qu’on ne pouvait pas vivre dans sa voiture? Dans sa Rolls-Royce, on peut même dormir à la belle étoile!
.