Ce répit se poursuivra d’ailleurs en 2020 et 2021, alors que seule l’indexation au coût de la vie s’appliquera à ces tarifs établis pour trois années.

C’est ce que prévoit la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), dont la proposition doit cependant être soumise à un Conseil d’experts avant son adoption formelle d’ici la fin de l’année.

Selon cette proposition, tous les conducteurs qui n’ont aucun point d’inaptitude à leur dossier paieront en 2019 le même montant qu’en 2018. Pour un permis de classe 5 (véhicule de promenade), cette contribution s’élève à 56,87$. C’est ce que paient cette année 4,3 millions des 5,5 millions de détenteurs de permis.

Ceux qui possèdent un véhicule versent en outre pour l’assurance une somme de 65,54$ à même leur facture d’immatriculation. Évidemment, la taxe de vente de 9% s’applique à tous ces montants.

La constance du bilan routier ces dernières années contribue à cette stabilité des contributions d’assurance. En 10 ans, de 2005 à 2016, le nombre annuel de décès sur nos routes a chuté de moitié pour s’établir à 350, tandis que le nombre de blessés graves a reculé des deux tiers. C’est encore trop, mais bien mieux qu’avant.

De plus, le fait que le régime d’assurance automobile dispose d’un surplus de capitalisation aura permis d’atténuer la hausse de ses coûts de financement, au bénéfice des détenteurs de permis.

HeapMedia481133

Mais attention! Les automobilistes délinquants n’en verront pas moins leur contribution augmenter. Normal, puisque la SAAQ souhaite renforcer, auprès de chaque conducteur et propriétaire d’un véhicule, l’effet direct de son comportement sur sa contribution d’assurance.

Plus le nombre de points d’inaptitude est élevé, plus la facture montera. Si vous avez de 1 à 3 points inscrits à votre dossier, vous paierez 4,30$ de plus. Ce montant atteindra de 18,06$ pour ceux qui ont accumulé de 10 à 15 points.

HeapMedia479825

Les contributions d’assurance liées à l’immatriculation augmenteront également pour les catégories de véhicules dont le bilan routier s’est détérioré.

Pensons aux motocyclettes, dont les propriétaires paieront entre 35$ et 79$ de plus, selon la cylindrée de leur véhicule. La contribution pour les autobus et certains camions sera également en hausse.

En revanche d’autres catégories de véhicules, tels que les nombreux camions à deux essieux ainsi que les cyclomoteurs, profiteront d’une baisse de tarif (de près de 24$ dans le second cas!), parce que leur bilan routier a pris du mieux.

HeapMedia434132

Dans le cadre de son examen de la proposition de la SAAQ, le Conseil d’experts formé en vertu de la loi tiendra des audiences publiques le 20 mars à Montréal et le 22 mars à Québec.

Toute personne intéressée à se prononcer sur le sujet peut aussi, d’ici le 1er mars, soumettre un mémoire au Conseil, qui déposera son rapport au mois de mai.

Pour en savoir plus, consultez ici le document Contributions d’assurances proposées pour 2019-2021.