La vidéo présentant la technologie Safety Truck, datant de 2015, circule encore régulièrement sur les réseaux sociaux (vous pourrez la visionner en bas de page), mais personne n’a encore observé son application sur nos routes.

Ce projet avait été mené par la filiale de la multinationale Samsung en Argentine, en association avec d’autres partenaires de ce pays dont Ingemática, une entreprise dédiée à la création de solutions technologiques, Helvetica SA, une société nationale dédiée à la construction de remorques, et Volvo Trucks.

Le système consiste à installer, à l’avant du camion-remorque, deux caméras qui transmettent des images de la route sur un écran de haute qualité, composé de quatre murs vidéo Samsung OH46D, placé sur l’arrière du fourgon.

L’idée derrière ce concept est que les conducteurs qui suivent le véhicule lourd, sur une route à double sens, puissent mieux évaluer le temps nécessaire pour le dépasser et ainsi prendre une décision plus éclairée avant d’effectuer cette manœuvre souvent périlleuse.

Objectivement, on peut considérer qu’il s’agit d’une innovation intéressante sur le plan de la sécurité routière : combien de fois, en effet, nous arrive-t-il d’hésiter à dépasser un camion-remorque ou un train routier, sans trop savoir si nous aurons le temps de le faire…

HeapMedia487590

Au moment de la présentation de son prototype en février 2016, Samsung Argentina précisait que les parois des écrans étaient conçues pour être étanches à la poussière et à l’eau, « assurant une image claire, quelle que soit la route ou la météo ».

On peut toutefois se demander si ce système serait bien efficace l’hiver au Québec, lors de tempêtes de neige et sur nos routes chargées de « sloche »…

C’est d’ailleurs une des réticences manifestées par la porte-parole de la compagnie Manac, le plus important fabricant de fourgons au Québec. Même si l’entreprise avait déjà eu vent de l’innovation proposée par Samsung Argentina, elle n’a visiblement jamais cherché à l’ajouter à sa gamme de produits.

« Et quel en serait le prix ? Sûrement des milliers de dollars. Est-ce que nos clients seraient prêts à payer pour ça ? », questionne Nancy Jutras, de Manac, pour qui la réponse semble assez évidente.

Selon elle, l’idée était sans doute intéressante mais, comme bien d’autres expériences du genre, elle n’a pas abouti sur le marché.
.

La technologie Safety Truck a tout de même beaucoup fait jaser. La fameuse vidéo, réalisée par la filiale argentine de l’agence de publicité à rayonnement mondial Leo Burnett a d’ailleurs remporté de nombreux prix, dont un Lion du prestigieux Festival international de la publicité à Cannes en 2015.

Quant à savoir si l’innovation, qui devait être mise à l’essai pendant un an après le lancement du prototype en 2016, a fini par aboutir à une mise en production, nos tentatives d’en savoir plus auprès de Samsung et de l’agence Leo Burnett se sont révélées vaines.