Pour Volkswagen, c’est un compte à rebours qui a commencé, puisque la mobilité électrique, que promet le constructeur pour 2020, pourrait représenter un tournant décisif. Le sérieux de cette affirmation semble se confirmer par le dévoilement au Salon de Francfort d’une évolution du concept I.D. Crozz présenté à Shanghai, en avril dernier. Cette seconde version du concept, qui se veut plus réaliste, sera suivie par une version de production, confirme le constructeur.

Depuis quelques années, la tradition veut que Volkswagen organise une rencontre avec la presse la veille de l’avant-première des médias du Salon de Francfort. Durant cette soirée, le constructeur présente ses dernières nouveautés. Cette année, les dirigeants de la marque ont donc dévoilé l’I.D. Crozz II en première mondiale.

Ce VUS à quatre roues motrices fait partie d’une nouvelle famille de véhicules désignés, actuellement du moins, par les lettres I.D. et dont des versions de série découleront dans très peu de temps. Dès 2020, Volkswagen amorcera la commercialisation, non seulement du véhicule que préfigurent l’I.D. Crozz et l’I.D. Crozz II, mais également une berline qui suivra les traces de la voiture-concept I.D. dévoilée à Paris, en 2016.

Puis, en 2022, une nouvelle interprétation du légendaire Minibus issue de l’I.D. Buzz fera son entrée dans les concessions de la marque, comme l’avait annoncé le constructeur à Pebble Beach, en Californie.

Tous ces véhicules partageront une plateforme commune et ils pourront parcourir de 500 à 600 km.

Dès 2020, l’an un de l’offensive électrique de Volkswagen, le constructeur espère vendre 100 000 de ces véhicules électriques. Il se donne aussi pour objectif de multiplier par dix les ventes annuelles de véhicules de la gamme I.D. d’ici 2025 pour atteindre le million d’exemplaires. Voilà ce qu’a affirmé le président du directoire de la marque Volkswagen, Herbert Diess, lors de cette rencontre avec la presse.

L’I.D. Crozz II, qui sera en vedette à Francfort, se distingue de la version exposée en Chine par ses parties avant et arrière redessinées, et une peinture rouge Hibiscus métallisé nettement plus stimulante que la teinte argentée choisie pour le véhicule montré aux Chinois.

Le constructeur affirme que le Crozz II se rapproche encore plus du modèle de série par son design et certains attributs comme, par exemple, son tableau de bord repensé, ses nouvelles roues en alliage de 21 po d’allure plus contemporaine et ses optiques avant à DEL d’apparence prononcée.

Par ailleurs, l’I.D. Crozz II est muni d’un nouveau dispositif d’interaction vocale, qui permet, entre autres, d’ouvrir et de fermer les portières, mais aussi d’activer et de désactiver le mode de conduite autonome de son système I.D. Pilot.

Légèrement plus court que le nouveau Tiguan, l’I.D. Crozz II a un habitacle à quatre places habillé d’Alcantara. Ce véhicule peut atteindre une vitesse de pointe de 180 km/h grâce à ses deux moteurs qui lui procurent une puissance nette de 225 kW (306 ch). Des moteurs alimentés par une batterie Li-ion de 83 kWh logée sous le plancher.