Lorsqu’il fera ses débuts sur le marché canadien, en juin 2018, le Nissan Kicks viendra étoffer le choix de petits véhicules utilitaires qui constituent un créneau désormais incontournable, en raison des ventes croissantes qu’il engendre.

Présentée hier au Salon de Los Angeles, cette nouveauté rivalisera avec les Honda HR-V, Kia Soul et Mazda CX-3, les trois modèles dominant son créneau actuellement au Canada. Un créneau qui n’a d’ailleurs pas fini de s’agrandir puisque deux autres nouveautés s’y ajouteront bientôt : le Ford EcoSport et le Hyundai Kona.

Le Kicks sera aussi le sixième modèle de la gamme d’utilitaires de Nissan, qui compte le Juke, un modèle sous-compact lancé en octobre 2010, le Qashqai de taille compacte qui a fait ses débuts en mai, le Rogue et le Pathfinder de taille moyenne, et l’Armada, le plus volumineux du lot.

Destiné à être vendu dans 80 pays, ce petit utilitaire a fait ses débuts au Brésil, en 2016. Depuis, il est en vente dans plusieurs pays d’Amérique Latine, de même qu’au Mexique.

C’est d’ailleurs de là que proviendront les Kicks destinés au Canada : de l’usine d’Aguascalientes, qui produit également des Sentra, Versa Note, Micra et Versa.

Au Canada, le constructeur offrira trois niveaux de dotation pour ce véhicule : les Kicks S, SV et SR, ce dernier étant le plus cossu du lot.

Ils partageront un 4-cylindres de 1,6 L produisant 125 ch et 115 lb-pi de couple. Ce moteur entraînera les roues avant par le biais d’une boîte de vitesses automatique à variation continue Xtronic. Contrairement à plusieurs de rivaux, ce Nissan ne sera proposé qu’avec deux roues motrices.

Plus court qu’un Qashqai, le Kicks a des dimensions proches de celles d’une Versa Note, modèle dont il partage la plateforme. Mais les différences avec le Juke sont plus marquées. Sa carrosserie est plus longue (4 294 mm contre 4 125), sa garde au sol est supérieure (200 mm contre 177 pour le Juke à deux roues motrices) et son coffre a un volume utile minimum plus important (432 L contre 297).

Sa dotation de série comprendra un système de freinage automatique d’urgence avec détecteur de collision frontale, sept coussins gonflables et une caméra de recul. La version haut de gamme SR sera également munie de systèmes de détection d’obstacles dans les angles morts et de circulation arrière transversale.

Enfin, le nuancier du Kicks comptera cinq couleurs unies et cinq combinaisons deux tons. Trois de ces combinaisons réunissent un toit noir à une carrosserie peinte en rouge, orange ou blanc. Il y aussi une combinaison à toit orange avec carrosserie grise, et une autre à toit blanc avec carrosserie bleue.

Le constructeur n’a pas annoncé le prix de cette nouveauté.