Le problème qui entraîne un premier rappel pour le Subaru Ascent 2019, c’est que neuf exemplaires sur 293 unités de ce tout nouvel utilitaire sept passagers se sont retrouvés entre les mains de consommateurs… avec plusieurs points de soudure en moins à la hauteur du pilier B.

L’absence de ces soudures pourrait compromettre la rigidité et la solidité de la structure monocoque, si bien qu’en cas d’impact, le véhicule pourrait ne pas bien réagir et ne pas se «déformer» comme prévu.

On le devine, le danger pour les passagers est très sérieux. Avant d’aller plus loin, mentionnons qu’aucun de ces modèles n’a été vendu au Canada, une information qui nous a été confirmée par Sébastien Lajoie, spécialiste aux communications pour la division canadienne de la firme japonaise.

La cause du problème a été trouvée rapidement par Subaru lors d’une des inspections aléatoires que le constructeur a lui-même menées. Il a été découvert que des robots responsables des soudures avaient été mal programmés.

Voilà pourquoi le nombre de véhicules touchés est minime. Subaru sait même que ceux-ci ont été assemblés lors de deux semaines spécifiques au mois de juillet.

Si vous êtes propriétaires d’un Subaru Ascent, il vous suffit d’entrer son numéro de série sur le site du constructeur et vous saurez si votre exemplaire est potentiellement un de ceux qui ont été livrés sans les importantes soudures.

Subaru va de son côté entrer en contact avec tous les propriétaires afin d’identifier ceux qui sont en possession des neuf modèles problématiques.