Le dernier salon nord-américain d’envergure – celui de la Grosse Pomme la semaine prochaine – représente l’occasion pour certains constructeurs de présenter quelques nouveautés 2018 qui n’ont pu être dévoilées au fil des derniers mois.

Chez Subaru, l’arrivée du populaire Crosstrek version 2.0 devrait normalement attirer les foules, le multisegment ayant prouvé qu’il est possible de vendre une voiture compacte plus chère en lui ajoutant quelques artifices supplémentaires question de lui donner une allure plus robuste. La recette fonctionne depuis belle lurette, le constructeur étant passé maître dans ce genre d’exercice avec la Subaru Outback.

Étant donné le succès remporté jusqu’ici, les modifications esthétiques sont minimes. La silhouette de l’Impreza bicorps est toujours au programme, tandis que les bas de caisse en plastique noir répondent encore présent, mais ceux-ci ont été redessinés pour s’agencer à la nouvelle carrosserie. L’empattement est plus long de 30 mm, la longueur ayant quant à elle gagné 15 mm. Et, pour les conducteurs téméraires, sachez que la garde au sol est de 221 mm, soit 1 mm de plus que la génération précédente. Bref, ce nouveau Crosstrek ne change pas beaucoup.

Notre essai de la Subaru Impreza 2017.

Sous le capot, c’est toujours un 4-cylindres à plat de 2,0-litres de cylindrée qui s’occupe de mouvoir la caisse, mais celui-ci passe à une puissance de 152 chevaux-vapeur et un couple optimal de 145 lb-pi, des chiffres déjà dévoilés par la commercialisation de la gamme Impreza en 2017. Le constructeur continue d’offrir une bonne vieille boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, mais ne soyez pas étonnés d’apprendre que l’unité CVT sera la transmission dominante sur nos routes. Aucune surprise au chapitre du rouage, Subaru ne dérogeant pas de sa recette à quatre roues motrices non plus qui, pour l’occasion, travaille de concert avec le système X-Mode, celui-ci étant conçu pour se sortir du pétrin lorsque les conditions s’amenuisent.

Pour le reste, le nouveau Crosstrek reprend l’essentiel des modifications apportées à l’Impreza dans l’habitacle. La commercialisation de ce nouveau membre de la famille va débuter à l’été. L’attente ne devrait pas être trop longue… heureusement!