Subaru lancera bientôt sur le marché nord-américain la Subaru Crosstrek Hybride 2019, son premier véhicule hybride rechargeable (PHEV ou Plug-In Hybrid Electric Vehicle en anglais).

Cette nouvelle variante du plus petit utilitaire de la marque sera en vente aux États-Unis avant la fin de l’année, selon un communiqué publié vendredi par Subaru of America, la filiale étatsunienne du constructeur.

Au moment de publier cette nouvelle, on ignore cependant si cette nouveauté sera également vendue au Canada.

Rejoint par téléphone, le porte-parole de Subaru Canada Sébastien Lajoie nous a appris que « sa commercialisation est à l’étude, compte tenu du fait que des règles favorisant les technologies d’électrification sont en vigueur dans quelques provinces. Mais actuellement, aucune décision n’a été prise. »

Si aucun autre constructeur ne lance le même type de véhicule avant la fin de l’année, cette Crosstrek pourrait donc devenir le premier véhicule hybride rechargeable de son créneau, du moins aux États-Unis.

HeapMedia485323

La Subaru Crosstrek Hybride 2019 sera animée par un groupe motopropulseur mixte combinant un 4-cylindres « Boxer » (moteur à cylindres opposés), un système hybride Toyota, une nouvelle boîte de vitesses et une transmission intégrale en prise constante.

Comme tout autre véhicule hybride rechargeable, elle pourra se déplacer en mode électrique. Le constructeur n’a toutefois pas précisé qu’elle sera son autonomie, pas plus que ses cotes de consommation d’essence, ni la capacité de sa batterie.

L’esthétique de sa carrosserie comportera certaines particularités qui la distingueront des autres versions de la gamme. Par contre, elle partagera la plateforme « globale » de la marque qu’utilisent tous les produits Subaru récents. Cette plateforme a été conçue pour accommoder des groupes motopropulseurs thermiques classiques, des hybrides ordinaires ou rechargeables, de même que des groupes motopropulseurs électriques.

La Crosstrek Hybride 2019 sera aussi le second véhicule hybride offert par Subaru en Amérique du Nord. Une variante hybride ordinaire de la Crosstrek de première génération a été offerte brièvement avec un succès mitigé au Canada et aux États-Unis, de 2014 à 2016.

HeapMedia485326

Depuis son apparition en Amérique du Nord, en août 2012, cette petite voiture à hayon proche de l’Impreza 5-portes (appelée XV Crosstrek initialement) a rapidement gagné la faveur des automobilistes.

En 2017, la Crosstrek est devenue le troisième modèle le plus vendu de Subaru après le Forester et l’Outback, et ce avec un volume de ventes particulièrement important: 11 168 véhicules au Canada, comparativement à 13 441 Forester et 11 490 Outback (et 110 138 véhicules aux États-Unis, comparativement à 188 886 Outback et 177 563 Forester.)

Sa popularité au Canada est telle qu’au terme du premier trimestre de cette année, les ventes de cette voiture l’avaient propulsée au premier rang de la marque, devant les deux autres modèles populaires.

Sa popularité par rapport aux modèles de marques rivales est également très grande. Au Canada, le Crosstrek a terminé l’année 2017 au troisième rang de son créneau derrière le Honda HR-V (14 149) et le Kia Soul (11 691), tout en devançant le Mazda CX-3 (10 938).

Mieux encore, aux États-Unis, cette petite voiture à transmission intégrale a terminé l’année au second rang de son créneau entre le Soul (115 712) et le Jeep Renagade (103 434).

HeapMedia485322