Alors que cette semaine toute l’attention de la presse automobile était concentrée sur le Salon de l’auto de New York et sa myriade de dévoilements, à l’autre bout du continent, en Californie, le nouveau constructeur de véhicules électriques et futur rival de Tesla, SF Motors, annonçait son intention d’amorcer la commercialisation de ses produits dès 2019.

Cette annonce a été faite à l’occasion d’une conférence de presse organisée à Santa Clara, le 28 mars, au siège social de cette entreprise, qui est une filiale du constructeur chinois indépendant Sokon Motors.

Après avoir expliqué le modèle d’affaires de SF Motors et décrit les développements réalisés dans les domaines de la conduite autonome et des moteurs électriques, le président fondateur de l’entreprise, John Zhang, a présenté les deux premiers modèles de la marque : les utilitaires SF5, un modèle compact de luxe, et SF7, un modèle plus gros axé sur les performances.

M. Zhang n’a révélé aucun prix. En revanche, il a annoncé qu’un carnet de commandes sera ouvert à la fin de 2018 pour le SF5, dont les premiers exemplaires seraient livrés en 2019, sans préciser quand.
.

Le SF5 aurait une autonomie de plus de 480 km, selon la méthode de calcul de l’EPA.

Le SF7, pour sa part, pourrait être livré avec quatre moteurs électriques transmettant 800 kW (1 073 chevaux) aux quatre roues, soit assez de puissance pour permettre une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes, selon Yifan Tang, directeur de la Technologie de SF Motors, qui a partagé la présentation avec son patron.

M. Tang a ajouté qu’un générateur embarqué de 90 kW optionnel permettrait d’accroître l’autonomie en produisant de l’électricité alors que ces véhicules seraient en mouvement.

Ces deux utilitaires utilisent une architecture et des batteries modulaires mises au point par la société InEVit fondée en 2016 par le cofondateur de Tesla Motors, Martin Eberhard. Il s’agit d’une entreprise dont SF Motors a pris le contrôle en octobre 2017. Aujourd’hui, Eberhard a d’ailleurs le rôle de directeur de l’Innovation de SF Motors.

En outre, SF Motors dispose de deux usines qui lui donnent une capacité de production annuelle de 200 000 véhicules. La première est à Chongqing, en Chine, et la seconde à Mishawaka, en Indiana. Cette usine a d’ailleurs été rachetée l’an dernier à AM General, le constructeur du Humvee (ou Hummer).

Cette nouvelle marque californienne s’ajoute à plusieurs autres comme Byton, Lucid et Nio, de même que Polestar de Volvo, qui ont également annoncé le lancement prochain d’une variété de nouveaux véhicules électriques de luxe sur le marché nord-américain.